Voyage en Californie #3 – La côte Pacifique!

En ce second jour de voyage en groupe nous quittons LA en direction de Venice Beach et ses célèbres canaux. Il fait un temps splendide, environ 18°C, toujours une petite brise et la douceur de vivre. Nous arrivons à nous garer dans une ruelle, à deux pas des canaux, même pas besoin de payer! Nous parcourons les canaux, c’est vraiment un havre de paix, calme, chic et discret, j’adore ce quartier, je rêve déjà de vivre là-bas!! Enfin au fond d’une impasse, on aperçoit l’océan. La plage est belle et calme encore, on voit les filets de volley et les cabanes des sauveteurs. En se retournant on se rend compte que ceux qui habitent ici, face à l’océan ont bien de la chance. Nous déambulons le long des boutiques, très cheap et lowcost en fait, jusqu’à arriver au skate park de Venice. Au loin on voit encore les Montagnes… Nous nous sommes baladés un moment, le temps aussi d’acheter quelques souvenirs. Nous voilà parti en direction de Santa Monica!!

Santa Monica semble une ville beaucoup plus hupée, les rues sont plus grandes et les maisons plus belles, les immeubles et hôtels magnifiques! Nous trouvons à nous garer sans problème sur une artère importante et le prix n’est pas exorbitant. Nous nous sommes baladés sur le Navy Pier, encore une fois. Cette fois-ci il est plus que convivial car il regroupe des boutiques de plage, des restaurants, des chanteurs de rue, et même quelques manèges de foire! Il fait encore très beau et les gens commencent à s’installer sur la plage. Nous allons jusqu’au bout du Pier et je vois un panneau qui me rappelle Chicago: La Route 66!! En effet il se trouve que la route 66 commence à Chicago et se termine à Santa Monica!

Ici nous avons mangé dans un restaurant du Pier The Albright, mon coup de coeur de ce voyage!! Il est très sympa, simple et très bon: on a passé un super moment! Dans ce restaurant il faut commander au comptoir et régler, ensuite on nous donne un numéro (le numéro de notre commande) que l’on doit positionner sur un porte-étiquette. Cela permet aux serveurs de repérer où nous nous sommes installés et ainsi, après avoir payé on s’installe tranquillement et on attend d’être servit. Je trouve l’idée très pratique, nous avons croisé ce système plusieurs fois. Il se trouve que ce système ne donne pas forcément lieu à des « Tips », c’est-à-dire des « pourboires ».

Pour le repas : Moi et G&M&M, nous avions pris le « PokeBowl » qui n’est autre qu’un tartare de saumon sur du riz. C’était hyper bon car un peu épicé. Franchement idéal comme « lunch healthy » face à l’Océan Pacifique :) F a pris « NewEngland Clam Chowder sourdough Bread Bowl » car un collègue nous l’avait conseillé. Il s’agit d’une soupe de fruits de mer assez bonne servie dans un énorme pain-boule qui fait office d’assiette! F a pris « Beer Batter Fish Tacos » qui correspond à du poisson frit avec du riz, des haricots rouges, de la salade et une sauce épicée.

 

Il y avait du monde dans ce restaurant, les plats étaient superbes, il y a de bonnes recommandations sur internet!! Mais alors ce que j’ai préféré tout de même, c’est qu’ils proposent des huitres à mon nom! Si si! Et elles sont servies avec une sauce au champagne s’il-vous-plait! ;)

De retour sur la route, nous partons en direction de Santa Barbara! Nous prenons la « Road 101 » qui longe la côte Pacifique, la vue est juste magnifique! La Nature est partout, à gauche l’Océan et à droite les habitations dispersées dans les collines. Ces gens ont bien de la chance aussi, quelle vue magnifique!! Nous nous rapprochons des collines et montagnes. Nous sommes garés dans le centre-ville, car ici il y a bien un « down town ». La ville a un air hispanique, il s’agit d’une ancienne forteresse espagnole datant de la fin du 18ème siècle ce qui explique son allure coloniale.  La situation est magnifique (j’ai l’impression de dire ça à chaque paragraphe, mais c’est bien vrai!), il y a l’océan, le Navy Pier, la plage, les palmiers la ville et son down-town agréable et à taille humaine et derrière tout ça les montagnes! La température moyenne est de 20°C toute l’année. Vraiment je ne comprends pas pourquoi on n’habite pas là-bas?!! Parce que Leonardo Dicaprio et Katty Perry y habitent?? Ah oui c’est une ville de (super) riches américains, ce qui explique la cadre idyllique de la ville.

Nous avons mangé une glace chez  McConnell’s, le meilleur vendeur de Glace de Santa Monica d’après internet! Nous avons vérifié, effectivement nous nous sommes régalés!!

Direction San Luis Obispo pour le AirB&B: très bonne soirée!! Nous avons profité du BBQ pour faire cuire des Ribs et des saucisses achetées au supermarché de la ville (nous avons été impressionné par la variété de saucisses, j’aurais du prendre une photo de la vitrine :) ).

La journée était drôlement remplie, nous avons vu de superbes paysages!

Demain longue route jusqu’à la Death Valley…

Publicités

Tartare de Saumon et crème de Roquette

Voici une recette que je sors d’un vieux magazine retrouvé au fond de mon chevet. J’adore le saumon et de plus en plus la roquette, alors on y va!

Ingrédients:

Pour la Tartare de Saumon:

  • 400g de saumon sans arêtes coupé au couteau en cubes
  • 50g de tomates séchées émincées (normalement 100g de tomates cerises, mais PAS en Janvier ;) )
  • 1 échalote émincée finement
  • 1/2 bouquet de ciboulette
  • 1/2 càs de sauce soja
  • 1 càs de jus de citron
  • 2 càs d’huile d’olive
  • 1/2 càc de gingembre râpé
  • la pointe d’un couteau de sauce pimentée (normalement 2 goutte de Tabasco)
  • sel, piment d’Espelette

Pour la Crème de Roquette:

  • 1 yaourt type « yaourt à la grecque », environ 125g
  • 1 à 2 càs de mascarpone
  • 120g de roquette (même les tiges)
  • 1/2 bouquet de ciboulette (normalement cerfeuil)
  • 2 càs d’huile d’olive
  • sel, piment d’Espelette

Préparation du Tartare de Saumon:

Commencer par découper le saumon délicatement et le disposer dans un saladier. Ajouter les autres ingrédients. Mélanger le tout doucement, filmer et laisser reposer au frigo.

Préparation de la crème de Roquette:

Déposer tous les ingrédients dans un mixeur et mélanger jusqu’à obtention d’une crème onctueuse. Attention les feuilles de roquette peuvent rester filandreuses. Si besoin ajuster la consistance avec du mascarpone.

Pour la présentation : disposer environ 2 cm de crème de roquette au fond d’un joli verre puis disposer le tartare par dessus. Personnellement je l’ai disposé dans des petits verres étroits ce qui m’a permis de faire au moins 8 portions, idéal pour une entrée légère.

Astuce : j’ai bénéficié d’une promotion pour le saumon, je l’ai acheté entier et le poissonnier m’a levé les filets. J’ai alors découpé ce qu’il me fallait pour cette recette. Le reste est parti dans des sacs à congélation, pour de prochaines recettes.
Ici nous avions seulement de la ciboulette, mais je pense qu’un peu de coriandre pourrait être très bon également.
Les 120 de roquette représente une barquette de roquette vendue en supermarché.
Enfin je privilégie les tomettes séchées pendant l’hiver au lieu de prendre des tomates cerises qui ne sont pas du tout de saison et qui n’ont pas de goût.

Nous avons testé cette petite recette avec des amis et tout le monde a apprécié!! A refaire pour avoir des photos :)

 

Souvenirs d’Écosse…

Ce soir je suis tombée par hasard sur une émission « d’Echapée Belle » sur France 5 que j’aime particulièrement. Cette fois-ci cela se passait aux Pays-de-Galles. Alors je risque d’en faire grimacer plus d’un, mais cela m’a fait beaucoup repensé à nos voyages en Écosse

J’avais commencé cette sous-rubrique en parlant de ces voyages justement et je voulais bavarder autour des quelques plats que nous découvrons lors de nos séjours à l’étranger. Mais je ne trouve jamais le temps (OU je ne le prends jamais) d’écrire à ce propos. Ce soir je me lance et je ne trouve finalement que de rares photos « gastronomiques » de notre premier séjour en Écosse, Mai 2012.

L’idée de cette sous-rubrique « cuisine touristique » est apparue après ce voyage, évidemment…

Les photos ont été prise lorsque nous étions sur l’île de Skye, sur la côte ouest du pays. Nous y avons fait une superbe randonnée, un de mes plus beaux souvenirs d’Écosse.

Malheureusement je ne me souviens plus du nom du restaurant, je n’ai pris que 3 photos…

Ecosse2012_saumon_blog

Fabien avait pris du saumon et en Écosse autant vous dire qu’il est bon!!

Ecosse2012_langoustine_blog

Moi, j’avais pris des langoustines qui étaient dans une sorte de soupe de poisson

Ecosse2012_porc_blog

Laura avait pris du porc, qui avait cuit bien longtemps il me semble et qui était servi avec cette sauce épaisse et blanche… Au final je crois qu’elle a fini la truite qu’avait pris Stéphane…

Ce soir là nous avions bien mangé je me rappelle mais que le bilan avait été : préférer le poisson à la viande car 1) le poisson est d’excellente qualité et 2) la viande est souvent bouillie dans ce pays.

Très peu d’anecdotes photographiques concernant la gastronomie écossaise lors de ce premier voyage. Évidemment les « full scottish breakfast » étaient superbes!! Je me souviens également du « tea time » avec pour moi seulement du « mint tea » mais bien sur muffins à volonté ;)

Encore quelques photos qui me rappellent ce très beau voyage…

Ecosse2012_1_blog

Dans l’enceinte du château d’Edimbourgh

Ecosse2012_2_blog

LE pays du Whisky, ici 3 250 Livres la bouteille s’il vous plaît!

Ecosse2012_5_blog

Nous sommes également allés visiter Nessie, la timide ;) Ici les ruines d’Urquhart Castle au milieu du Loch Ness

Pot de Départ du Labo

Vendredi dernier j’ai fêté mon pot de départ au labo. Après 3 années dans cette petite équipe, je (devrais) vais découvrir l’univers hospitalier, au moins pour 5 mois…
« Loin de moi, Ô terrible chômage!! ».
Ce fut donc l’occasion de cuisiner pleins de petites choses pour l’apéro (qui finalement a servi de repas pour une grande partie des convives!).

Pour ce qui est des boissons : une bouteille de vin blanc sec, une bouteille de vin rouge, une bouteille de Lillet Rosé pour faire découvrir l’apéritif bordelais. Également jus d’orange et d’ananas et enfin deux bouteilles de poiré (car c’est meilleur que le cidre!).

Pour le grignotage salé :

  • J’ai ressorti l’indétrônable recette des Madeleines au Thon-Tomates, recette ICI.
  • Puis les fameux Feuilletés au Chorizo, recette ICI.

On ne change pas une équipe qui gagne ;)

  • J’ai aussi fait du Houmous, recette ICI, attention cette fois-ci je n’ai mis le jus que d’un citron et plus d’huiles.
  • J’ai fait des Rillettes de Thon, recette ICI.

Avec le houmous et les rillettes de thon, j’ai découpé des galettes de pain type fajitas ou wraps. C’est vendu au rayon pain de mie, etc. Il suffit juste de découper aux ciseaux des morceaux de galettes et ensuite de tartiner le houmous ou les rillettes de dessus et hop! une bouchée!

  • J’ai acheté une boite de Gressins que j’ai disposé dans un mug et dans un pot de confiture pour chaque bout de la table. Pour aller avec (car tout seul c’est un peu sec) j’ai préparé un mélange crème-fraiche + fromage aux herbes à tartiner. Il me semble que j’ai du allonger avec de la ciboulette et du persil coriandre (à retenir : toujours goûter une feuille lorsque l’on achète du persil au supermarché… parfois c’est de la coriandre!…).
  • Roulés au Saumon Fumé : pour ça j’ai également pris une galette wrap sur laquelle j’ai tartiné du fromage type st moret ou vache-qui-rit et j’y ai émincé une bonne dose de ciboulette (évidemment on peut remplacer par du fromage aux herbes tout déjà prêt). J’ai disposé des morceaux de saumon fumé sur toute la galette, j’ai roulé le tout bien serré et conservé dans du film étirable. Juste avant de manger je l’ai découpé en rondelles et j’ai fait tenir avec un pic en bois.
  • D’autres pic avec du Jambon de Pays – Fêta: pour ça, rien de plus simple, j’ai utilisé de la Fêta conservée dans l’huile d’olive un peu aromatisée. J’ai pris quelques tranches de jambon de pays que je découpe aux ciseaux des lamelles de 1cm de large environ et j’enroule mon dé de fêta avec le jambon. Je fais tenir avec un pic en bois.
  • Enfin j’ai également tenté, je dis bien « tenter », de faire un cake salé: catastrophe!! Si il y a bien un truc que je n’arrive pas à faire c’est ça: les cakes salés. Incroyable! Je me suis inspiré du livre « Les cakes de Sophie » et je suis parti sur un Cake Chorizo – Feta – Tomates Séchées. Autant dire que ça donne envie!!
    Pour les ingrédients : 3 œufs (de chez mes parents donc le cake était un peu super jaune!) + 150g de farine + 1 sachet de levure chimique + 10cl d’huile (j’ai pris l’huile du pot de fêta, autant recycler!) + 15cl de lait tiède + 100g d’emmental râpé + 150g de chorizo coupé en 1/4 de rondelles + 100g de fêta + 100g de tomates séchées coupées en dés. Bref on mélange tout, sel, poivre, dans un moule à cake et au four 180°C pendant 45min. En sortant du four le cake est super beau!! Je me dis que c’est gagné pour cette fois, yes! Mais c’est sans compter sur la découpe au moment du pot, le cake s’effrite et visiblement les morceaux de chorizo sont encore trop gros. La prochaine fois je ferai avec des grandes tranches fines que je prends au charcutier :/ Donc le cake n’était pas du tout présentable!! Mais visiblement bon car il n’en restait que des miettes, j’ai presque pu y goûter! On va dire que c’est presque gagné, il faut encore un peu optimiser tout ça…
CakeChorizoFetaTomates_1_blog

Cake Chorizo – Feta – Tomates Séchées

OeufsJumeaux_blog

Quand on cuisine avec des œufs de la ferme, on peut tomber sur des jumeaux!!

Pour le côté sucré : J’ai ressorti mes célèbres Muffins au Citron (impossible de retrouver mon pot avec mes graines de pavot…), recette ICI. Enfin j’ai cuisiné un Far aux Pruneaux, histoire de dire qu’après 3 ans en terre bretonne, je me suis (un peu) intégrée! Recette du far ICI.

Voilà!! Tout ça donne un peu de cuisine, je m’y suis prise un peu mercredi et un peu jeudi soir pour le pot de vendredi midi. Tout le monde était super content au point qu’il faut que je transmette mes recettes!!

Je suis quand même triste de quitter ce labo où j’ai passé 3 ans, ça fait un bout tout de même… J’ai rencontré des gens formidables, j’ai appris énormément de choses, j’espère bien garder contact…

Ils sont tellement géniaux que j’ai eu droit à de beaux cadeaux : un joli livre « L’analphabète qui savait compter », de Jonas Jonasson; un bon cadeau pour retourner prendre un cours de cuisine au Centre Culinaire Contemporain et une plante d’intérieur : un Calamondin. A croire qu’ils me connaissent bien ces collègues!!!! MERCI bcp à eux.
Aller demain dernière journée, avec un pincement au cœur quand même…

Duo de Lasagnes

Voici encore un dîner entre amis. Cette fois-ci je prépare des lasagnes maison avec deux préparations. La première est une recette traditionnelle à la viande. L’autre est un mélange poireaux – saumon que je souhaite tester depuis un moment. J’ai fait ma pâte à lasagne maison avec ma recette classique.

Pour les lasagnes à la viande, j’ai déjà publié une recette ICI.

Pour les lasagnes saumon – poireaux: j’ai d’abord fait revenir un oignon et quelques poireaux dans une cocotte avec un peu de beurre, mais surtout un peu d’eau. Cela à cuit à couvert pendant un moment. Bien saler et poivrer.
Pour le montage: j’ai disposé un peu de poireaux puis des lamelles de saumon frais. J’ai ajouté ma plaque de pâte et j’ai disposé ma béchamel sur la pâte. Je saupoudre de fromage râpé.  J’ai utilisé un pavé de saumon fraise découpé un peu à la manière des sashimis. Je continue mon montage par étages jusqu’à épuisement des poireaux et saumon. J’ai mis le tout à cuire au four pendant 45min.

Bilan: il y avait un peu trop de poireaux, on ne sentait pas trop le saumon (peut-être à faire avec du saumon fumé?). Mais tout a été mangé quand même!!

Lasagnes_1_Blog

A gauche : les lasagnes à la viande, à droite: les lasagnes poireaux – saumon

Pâte à Blinis pour des blinis de saumon

Voici une recette facile pour faire des blinis maisons bien légers et aérés. Je fais surtout cette recette à la période des fêtes de fin d’année.

Ingrédients:

  • 160g de farine
  • 2 œufs
  • 20cl de lait
  • 5cl de crème liquide ( j’utilise de l’allégée)
  • 1 cuillère à café de levure de boulangerie type « briochin »
  • 1/2 cuillère à café de sel
  • Jus de citrons
  • Quelques brins de ciboulette

Sortir les ingrédients pour qu’ils soient à température ambiante.

La pâte à blinis:

Dans un saladier, mélanger les œufs, le lait et la crème. Puis ajouter la farine, la levure et le sel. Bien mélanger après chaque ajout d’un ingrédient.
Laisser reposer le mélange pendant une heure à température ambiante sous un torchon.
Préparer une poêle huilée et faire cuire les blinis en déposant la valeur d’une cuillère à soupe dans la poêle. Lorsque la pâte commence à faire des bulles, retourne le blinis.
Cuire tous les blinis et les mettre de coté dans une assiette, en attendant le montage avec le saumon fumé.

Blinis-bulles_1_blog

Blinis avec des bulles, on peut les retourner

Blinis_blog

Se conserve très bien au frigo, dans une boite en plastique

Pour la crème:

Dans un bol mélanger un peu de crème fraiche liquide avec un peu de jus de citron, sel, poivre, et de la ciboulette émincée. Les proportions dépendent des goûts.

Pour le montage:

Préparer un plateau avec un carton enveloppé de papier aluminium, par exemple. Y déposer un blinis sur lequel on dispose un peu de crème de ciboulette (pas trop pour pas ce que ça coule mais juste assez pour que le saumon reste coller sur le blinis!!) et enfin un morceau de saumon fumé. Ainsi de suite pour tous les blinis avec tous le saumon.
Pour finir la jolie déco des fêtes de fin d’année, j’avais découpé aussi des petites rondelles de citrons que j’avais disposé de ci de là, et aussi on avait découpé de la ciboulette que j’avais dispersé par dessus le tout. Très joli en plus de donner envie d’y goûter ;)

Blinis-presentation_blog

Plateau de Blinis et Saumon Fumé, Noël 2013

Cocotte de saumon mariné, vodka et citron vert

Livre_CocotteMinus

Pour Noël ma grand-mère m’a offert des mini-cocottes avec le petit livre qui va bien. Si si encore de quoi cuisiner!! Je pense qu’avant 30 ans je serai suréquipée!! Cela reste une très bonne idée car je n’en avais pas et j’ai découvert de supers recettes…

Ce soir c’est donc la « cocotte de saumon mariné à la vodka et poivre vert ». Évidemment j’ai fait avec ce qu’il y a dans mes placards, et là pas de poivre vert… Donc je modifie le nom de ma recette en « saumon mariné vodka et citron vert » (car il y a effectivement du citron vert!).

Ingrédients:

  • 4 pavés de saumon sans peau
  • 3 cas d’huile d’olive
  • 2 cas de vodka
  • 1 cas de sauce soja
  • 1 citron
  • 1 citron vert
  • 2 cas de poivre vert
  • 20cl de crème liquide
  • un bouquet d’aneth
  • sel, poivre

Préparation de la marinade: « dans un bol ou un petit saladier mélanger 2 cas d’huile d’olive, la vodka, la sauce soja, le jus d’un citron et un peu d’aneth. Verser cette marinade sur les pavés de saumon et mettre au frais pendant au moins 30min. »
Évidemment je n’ai pas d’aneth alors j’ai fait avec de la ciboulette, qui va très bien avec le saumon! Et je me suis trompée au niveau des citrons: j’ai mis le jus d’un citron vert au lieu d’un citron jaune. Donc au final j’ai fait: huile d’olive + sauce soja + vodka + ciboulette + jus d’un citron vert => sur les saumons pendant 1h, au frigo.
Après une heure de marinade, passer à la poêle les pavés juste pour les faire dorer, mais pas cuire. Les disposer dans une cocotte.

Finir de préparer la sauce: dans la poêle où l’on a fait revenir les pavés, disposer la marinade et allonger de crème liquide. Porter à ébullition. Quand c’est prêt, répartir dans les cocottes sur les pavés de saumon.
Mettre au four chaud les cocottes pour environ 15min, 200°C.

J’ai préparé des petites pommes de terre bouillies à coté que j’ai également mis dans des cocottes avec de la sauce et au four.

Le tout était vraiment excellent!! Nous avons salé et poivré juste lorsque nous avons gouté nos cocottes mais avec la marinade, l’assaisonnement est déjà fait!

SaumonVodkaCitronVert_1_Blog

Saumon, Vodka et Citron Vert