Les gourmandises de Là-Bas

De retour de vacances,  je retrouve Darya qui elle aussi a pris des vacances. Elle est partie en Turquie rejoindre son mari pour 2 semaines au soleil. J’ai toujours la chance qu’elle pense à moi et m’a rapporté des gourmandises de là-bas!!

J’ai droit à une nouvelle boite de Loukoum, plusieurs goûts et plusieurs couleurs. J’ai goûté celui à la menthe : le goût fait très chimique (ce qui rajoute à la texture déjà particulière) mais c’est incroyable la fraîcheur qu’il reste en bouche après en avoir mangé un!
Du coup on en mange deux :D

Toujours très bien avec le café, c’est vraiment une bonne alliance. Mais j’avoue: les loukoums à la Pistache gagnent ;)

Loukoum_3_blog

Elle m’a aussi rapporté un truc génial: de la crème de Sésame!!! C’est tout simplement ma Nouvelle Pâte à Tartiner!! Si si EXIT le Nutella (que je n’ai jamais dans mes placards d’ailleurs) et je dis OUI à la pâte de Sésame!! Franchement la première fois que j’en ai mangé j’ai eu un peu peur du goût, je pensais que ça allait être un peu fort mais en fait non. C’est tout doux avec ce délicat goût de sésame. Pour le déguster de la meilleure manière, je le tartine sur une tranche de pain complet juste grillée le matin au petit-déjeuner ou avec le café. TROP BON!!!

CremeSesame_blog

Publicités

Comparaison des Radis

Avec les beaux jours, j’ai lancé deux jardinières de radis: une côté rue au soleil et l’autre côté cour, à l’ombre.

Ceux au soleil ont bien 15 jours de plus que ceux côté cour. Mais je me décide à tous les ramasser en même temps.

La comparaison est en faveur de ceux à l’ombre, je dirais que le rendement est plus rentable.

Ceux au soleil ont des feuilles nettement plus petites. Ceux à l’ombre ont des feuilles immenses et qui ont poussées super vite!! J’ai comme une mini-jungle dans ma jardinière lorsque je ramasse ces radis-là!

Pour ce qui est de la racine, ceux à l’ombre ont une taille un peu plus grosse: je rappelle qu’ils ont 15 jours de moins, c’est donc plus intéressant de planter les radis à l’ombre car en peu de temps ils ont une taille intéressante pour être grignoter.

Dans la jardinière de l’Ombre, j’ai conservé un radis pour qu’il continue à grossir et j’espère bien avoir des fleurs pour récolter mes toutes premières graines de radis maison!!

Suspens, on verra à la fin de l’été!!

D’ici là il faut que je retourne planter mes prochains radis!

Radis_26juin2014_1_blog

Jardinière au Soleil

Radis_26juin2014_3_blog

Récolte des Radis du Soleil

Radis_26juin2014_4_blog

Jardinière à l’Ombre

Radis_26juin2014_5_blog

Radis à l’Ombre

Radis_26juin2014_6_blog

Récolte des Radis à l’Ombre

Radis_26juin2014_7_blog

Comparaison des Récolte : Soleil à gauche et Ombre à droite

Radis_26juin2014_8_blog

Les Radis de l’Ombre sont un peu plus gros, pour une culture moins longue que ceux qui ont poussé au Soleil

« Survivor », Le Laurier résiste…

Le pauvre Laurier est un « Survivor »!! Il a passé une mauvaise passe, mais cet hiver il a gardé les dernières feuilles de l’été dernier. Je me suis enfin décidée à lui accorder un peu de temps. Je vais le rempoter et le mettre côté rue, où il va pouvoir se dorer les feuilles (entre deux averses de grêle :/ …).

L’état du Laurier en Août 2013 : ICI

Apparition des feuilles en Septembre 2013 : ICI

Laurier_23Mars2014_1_blog

Voici le Laurier tel qu’il a passé tout l’hiver sur les jardinières… Les 3 feuilles de l’an dernier sont toujours là!!

Laurier_23Mars2014_2_blog

Lorsque je dépote, je me rends compte qu’il a quand même pas mal de racines!

Laurier_23Mars2014_3_blog

J’aperçois même deux petits rejets!! Miracle! J’espère qu’ils vont bien se développer

Laurier_23Mars2014_4_blog

Le voilà rempoter avec un peu de sable dans le terreau cette fois-ci. Direction la jardinière au soleil

Semis de Persil : on passe en pot

Le semis de mes graines de Persil se passe plutôt bien pour le moment. Sur 3 graines plantées, j’en ai 2 de germées. Les cotylédons sont bien sortis, je décide de tenter le passage en pot individuel.

Pour ça j’ai tout d’abord tamisé mon terreau de rempotage (que j’utilise dans tous mes pots et jardinières) pour faire une terre plus légère. J’ai acheté une petite passoire au tamis assez fin mais trop non plus, en rayon cuisine du supermarché du coin.

Ensuite c’est un peu de la micro-chirurgie!! J’ai mis un peu de terreau fin au fond de mon pot, j’ai fait un creux pour y déposer le plant de persil. J’ai déraciné mon petit pied de persil de son pot d’origine à l’aide de la pointe d’un couteau. J’ai été surprise car il y avait quand même plusieurs racines! Puis j’ai déposé ce petit plant tout fin et tout fragile dans le creux du nouveau terreau. A l’aide d’une cuillère j’ai rempli le pot de terreau en tassant avec mes doigts.
J’ai fait tout pareil pour le dernier semis qui a levé ces derniers jours, évidemment une seule et longue racine.
Pour l’arrosage: j’ai tenté de faire par capillarité. C’est-à-dire que j’ai déposé mes deux petits pots dans un récipient qui contenait 1cm d’eau et j’ai attendu un petit moment, très peu en fait. Ça fonctionne super bien! En 1min l’eau est entièrement absorbée par le pot.

Les 2 pots sont placés devant la baie vitrée pour profiter du soleil.

Il me semble avoir deviné que la vraie feuille va se développer au centre du cotylédon…

Persil_23mars2014_1_blog

Micro-chirurgie pour déplacer le semis dans son pot individuel!

Persil_23mars2014_2_blog

C’est parti pour l’aventure en solo

Déjeuner Ukrainien

Borsh_9_blog

Nos amis ukrainien nous ont préparé un repas pour ce samedi midi. Nous avons mangé chez nos amis catalans (donc vers 14h!), ils ont cuisiné dans ma cocotte que j’ai eu à Noël comme cadeau. Autant dire que c’est convivial et surtout de la « mix cutlure cooking »! Ah oui et le collègue brésilien qui reste en France pour 6 mois était là aussi!!

De par la mère de mon père, j’ai des origines ukrainiennes. J’y suis allée avec mes parents et ma sœur quand j’étais toute petite, j’avais alors 4 ans et ma sœur 3 ans. Nous sommes restés 5 semaines dans la famille de mon père. Je garde des souvenirs très marqués malgré mon jeune âge de l’époque. J’y ai découvert des saveurs qu’aujourd’hui encore je ne peux pas manger. Ce voyage m’a sans doute marqué même au niveau culinaire!!

C’était pendant l’été, je me souviens, il faisait très chaud et il n’y avait pas de vent. C’était insupportable cette chaleur étouffante. Je me souviens qu’ils mangeaient énormément de pastèques notamment pour se désaltérer. Je déteste la pastèque: je n’aime pas le goût, je n’aime pas la texture. Pourtant j’adore le melon, cousin de la pastèque et j’adore les radis qui ont une texture croquante qui ressemble à la pastèque.
Ils mangeaient également beaucoup de salades de concombres à la crème. D’ailleurs ils mangent souvent leurs plats avec de la sauce aigre, ce qui ressemble à notre crème-fraiche. Je déteste le concombre (encore pire que la pastèque!), j’arrive à retrouver les morceaux dans des makis et je retrouve le goût dans le gaspacho de Anna!! Non vraiment le concombre ce n’est pas pour moi!
Malgré la chaleur, ils buvaient du thé toute la journée, tous les jours. Du thé noir dans leurs beaux samovars. Je déteste cette odeur de thé noir… Sur ce point-là je me suis beaucoup améliorée. Je bois maintenant souvent du thé, surtout du thé vert, à la menthe ou depuis peu du rooibos. J’arrive à boire du thé noir mais seulement les thés « christmas teas ». Comment quoi les goûts évoluent et il faut toujours re-goûter!!
Enfin personne ne va en Ukraine s’en goûter au Bortsch!! Plat traditionnel ukrainien fait à partir de betteraves. Je déteste la betterave. Nous en n’avons jamais mangé chez moi, je suppose que ma mère ne doit pas aimer ce légume (tiens tiens comme c’est bizarre?!). Je me souviendrai toujours lorsque mes parents étaient dans ce restaurant (ou bien une cantine, je ne sais plus) et ils avaient une assiette creuse avec une soupe rouge et une boule toute rouge au milieu de la soupe, on aurait dit du sang!! En tout cas c’est l’impression que ça m’a donné quand j’avais 4 ans… Voilà mon souvenir du Bortsch et de la betterave!! Autant vous dire que ça ne donne pas envie de re-goûter à de la betterave!! J’ai essayé et j’avoue que ce goût sucré, je n’aime vraiment pas ça du tout. Tout comme les carottes « normales », je préfère les carottes des sables plus douces et moins sucrées. Bref je n’ai jamais cuisiné la betterave et je n’en ai jamais vu chez mes parents. Darya voulait donc absolument me faire goûter son Bortsch traditionnel familial. Elle m’a déjà fait goûter sa petite salade avec de la betterave: betterave – carottes – pommes de terre – harengs fumés : TROP BON!! Alors oui j’ai bon espoir pour le Bortsch de Darya!!

Darya et son mari ont donc cuisiné pour nous leurs recettes favorites : du Bortsch qu’elle a fait vendredi soir et qu’il est préférable de manger le lendemain. Elle l’a cuisiné avec du bœuf, mais dans sa famille ils le cuisine aussi avec porc ou du poulet, le plus souvent sans viande. Ils mettent sur la table le pot de crème-fraiche car ils ont pour habitude d’ajouter une 1/2 cuillère à soupe de crème aigre dans ce plat. Personnellement j’ai préféré sans, et ce Borstch était très bon!!
Ils nous ont aussi préparé cette salade de betterave et harengs. Ici le goût de la betterave n’est pas sucré, mais assez doux et finalement c’est le goût du poisson fumé qui ressort. J’adore!!
Vladimir nous a préparé SON plat: du riz pilaf qui est apparemment un plat traditionnel des Balkans et que l’on retrouve fréquemment dans l’est de l’Europe. Pour cela ils ont utilisé l’énorme cocotte que mes parents m’ont offert pour Noël. Il a cuisiné avec des légumes et de la viande porc. L’astuce que j’ai découvert c’est qu’il a laissé cuire le riz par dessus les légumes et la viande, il a fait des trous dans le riz avec des baguettes chinoises pour que l’eau s’évapore plus vite.
Ils nous ont également apporté un super cocktail: « Strawberry Vodka »!! Recette que Darya tient de sa cousine, qu’elle même a rapporté d’Allemagne… Il s’agit d’une purée de framboises avec du sucre et du jus de citron allongée avec de la Vodka bien sur!! Trop bon!! Nous l’avons servi en dessert car c’est assez sucré. Nous avons donc créé un « dessert gourmand » avec une petite part de Far aux Pruneaux + une petite part de Far au Chocolat et un shooter de Vodka à la Framboise.

C’était un repas parfait, tout était super bon, surtout le Bortsch (et la salade bien sur, et aussi la vodka!!).

Il faut vraiment que l’on continue de cuisiner tous ensemble car c’est toujours très bon!! Je crois que la prochaine fois Anna veut nous faire des « ramen », des nouilles chinoises (ou japonaises, je n’ai pas tout compris…)…

En attendant, après un repas comme ça nous sommes allés au parc pour digérer et surtout profiter du Soleil!! Cette après-midi entre amis fut un réel plaisir, et déjà Vladimir repars travailler à l’étranger…

Borsh_1_blog

Bortsch : plat traditionnel ukrainien

Borsh_2_blog

Fait avec de la viande de bœuf, mais aussi être fait avec du porc ou du poulet

Borsh_4_blog

Ferran a directement rajouté de la crème-fraiche, moi j’ai préféré sans

Borsh_3_blog

Au premier plan on voit la salade à base de betterave

Borsh_8_blog

Recipe Note from Vladimir!

Borsh_5_blog

Le riz pilaf de Vladimir et les trous dans le riz!

Borsh_6_blog

Il faut bien remuer pour répartir les légumes et la viande de façon homogène

Borsh_7_blog

Notre dessert gourmand : Duo de Fars et « Strawberry Vodka »

Evolution de L’Orchidée Géante : J+20

Cette Orchidée ne grandit pas aussi vite que la Blanche. C’est sans doute parce qu’il lui reste des fleurs sur la seconde branche. Mais avec le soleil qui persiste ces jours-ci j’ai espoir qu’elle prenne de l’ampleur un peu plus vite.

Presque un mois de passé et une toute petite avancée sur cette croissance de la nouvelle tige. Je ne sais pas trop ce que ça va donner, on dirait qu’une feuille enroule une future tige…

Orchidee-Geante_8mars2014_1_blog

J+20 : 8 Mars 2014

Orchidee-Geante_8mars2014_2_blog

J+20 : 8 Mars 2014 : feuille? tige? keiki? …

Evolution de L’Orchidée Blanche : J+45

Enfin le soleil est revenu est reste avec nous un moment!!! Cela nous fait plaisir, mais surtout aux plantes!!

Mon Orchidée Blanche continue de pousser tranquillement et je commence à apercevoir certains boutons de fleurs, minuscules, mais bien là… La tige s’allonge petit à petit. Je ne sais pas trop combien je vais avoir de fleurs. D’après ce que je vois, pas bcp mais bon on verra bien! En tout cas c’est agréable de voir grandir cette fleur tous les jours un peu plus…

OrchideeBlanche_8mars2014_1_blog

J+45 : 8 Mars 2014

OrchideeBlanche_8mars2014_2_blog

J+45 : 8 Mars 2014