La recette gourmande souvenir des USA : Bagels Maison!

Dès le retour de notre voyage aux USA, j’ai eu envie de me lancer (enfin) dans la réalisation de Bagels. Mon chéri m’a offert la « bible » du livre de boulangerie : « Le Larousse du Pain », de Eric Kayser. Le livre est super détaillé, j’ai appris pleins de petites choses qui font toute la différence. Il y a bcp d’images, ce qui est très important pour moi. Enfin me voilà partie pour une première fournée de Bagels!!

Ingrédients:

  • 500g de farine : ici 250g de farine T65 + 250g de T55
  • 200g d’eau à température ambiante
  • 25g de levain déshydraté
  • l’équivalent d’une cuillère à thé de levure « briochin »
  • 10g de sel de Guérande
  • 20g de sucre
  • 1 œuf (+1autre pour la dorure)
  • 25g de beurre ramolli
  • graines de pavot

D’abord je vais revenir sur les ingrédients que j’ai utilisé.
La farine T65 est celle recommandée par Eric Kayser, j’en trouvé au Biocoop. Comme je n’avais pas pris 500g, j’ai complété avec cette que j’avais dans mon placard.
Le sel de Guérande est également recommandé dans le livre, et non le sel fin. Ici 10g me semblait bcp mais aucun problème lors de la  dégustation ;)
Les graines de pavot proviennent du jardin de mes parents!

Enfin il y a ici un mélange de « levain » et de « levure ». Je ne me suis pas lancée dans le levain maison, mais j’ai réussi à trouver du levain déshydraté au Biocoop également. Pour la levure j’ai pris dans mes sachets de levure pour boulangerie. Le livre recommande la moitié de levure sèche par rapport à la quantité de levure fraîche indiquée. C’est-à-dire que la recette indiquait 5g de levure fraîche de boulangerie, donc il fallait que je mette 2,5g. Mais comme balance n’est pas assez précise j’ai mis à peu près moins d’une cuillère à café…

Passons à la recette : j’ai utilisé mon super robot Kenwood pour pétrir. J’ai mis dans l’ordre: la farine, l’eau, le levain, la levure, le sel, le sucre et l’œuf que j’ai battu à la fourchette. Mélanger 4min à vitesse lente. Puis 6min à vitesse rapide. La recette indique d’ajouter le beurre 3min avant la fin du pétrissage, évidemment je n’ai pas fait trop attention au temps à ce moment là… Bref j’ai ajouté le beurre quand ça tournait vite ;)
Pour la première pousse j’ai laissé la pâte dans la cuve de mon robot et j’ai ajouté par dessus un torchon propre aspergé d’eau. J’ai mis le tout à pousser dans mon four que j’avais préalablement chauffer à +30°C puis éteint. Ici la pâte lève 1h.

Après 1h de pousse, mettre la pâte sur un plan de travail fariné et découper en 9 pâtons d’environ 100g chacun. Recouvrir d’un linge et laisser reposer 15mn. Personnellement j’ai fait environ 12 pâtons, car je trouvais ça assez gros.

Après les 15min, faire tourner les pâtons pour donner une forme de boule bien ronde. Faire un trou au milieu avec l’aide d’un doigt et tourner jusqu’à élargir le trou. Lorsque tous les pâtons sont formés, recouvrir d’un linge et laisser pousser 30min.
Alors ici je me suis un peu trompée, j’ai déposé ma pâte et couper les pâtons et j’ai formé les boules puis repos 15min. Ensuite j’ai fait les trous et repos 30min. Bref petit souci dans le moment de repos…

Pendant ce temps faire bouillir de l’eau dans une casserole. Préparer une grille au-dessus de l’évier pour égoutter les bagels. Préparer une plaque de cuisson avec du papier sulfurisé. Préparer un œuf battu et un pinceau. Préparer une assiette avec les graines de pavot (et/ autre si vous le souhaitez). Mettre à chauffer le four à 200°C.

Quand l’eau frémit, plonger un bagel dans l’eau et cuire 1min30 de chaque côté. Ensuite l’égoutter au dessus de l’évier. Le dorer avec l’œuf battu et le retourner dans l’assiette de graines si vous le souhaitez. Disposer sur la plaque de cuisson. L’astuce des baguettes chinoises : super pratique pour retourner le bagel!!

Quand la plaque est remplie, cuire les bagels 15 à 20 min à 200°C. La recette recommande « un coup de buée » : verser 5cl d’eau sur une plaque chaude dispose en position basse dans le four.

Après la cuisson au four, faire refroidir les bagels sur une grille.

Cela sent très bon même si la recette est un peu longue. Mais c’est ce qui fait le charme de la boulangerie : patience, rigueur et gourmandise!!

Je n’étais pas hyper satisfaite de moi car comme je l’ai indiqué il y a eu quelques erreurs dans le timing. Puis dès le départ il m’a semblé que ma pâte n’était pas assez hydratée, ce qui explique qu’elle a peu gonflé… Au final Mr le chéri était agréablement surpris en rentrant de son footing, alors bon j’ai quand même pris une photo!! J’ai conservé ces petits pains dans une grande boite en plastique, on s’est bien régalé avec ce souvenir gourmand!! A refaire rapidement, en mieux ;)

Publicités

Brioche pour le weekend!

Vendredi après-midi et toujours en vacances. Après avoir hiberné sous mon plaid et au fond du canapé, me voilà un sursaut d’activité!! si si je vais faire une brioche!! Je reprend simplement la recette de la dernière fois ICI. La brioche était tellement belle!!

Aujourd’hui j’ai réellement du yaourt (à la place du fromage blanc) et je mets une cuillère à soupe de fleur d’oranger, pas de jus de citron.

Je lance la pâte dans la machine à pain sur le programme « pâte à pizza ». Ensuite je sors et je mets en forme, deux boudins entrelacés et direction le moule à cake en silicone. Je place le moule sur le radiateur de la cuisine avec un torchon propre par dessus. Le radiateur est tiède mais chaud non plus. Je laisse pousser 30 à 45min. Ensuite je place au four 20min, dans un four chaud à 200°C. J’ai peut-être mis la brioche un peu trop haut dans le four car j’ai eu un peu (trop) de croûte à mon goût…

Elle est magnifique toute gonflée et colorée!! Mais elle a séchée un peu (trop) vite. On sent très légèrement la fleur d’oranger donc c’est la bonne dose (pour nous en tout cas). La mie est moins aérée que la dernière; je pense que cela est due à la levure (ici premier prix InterM contre Briochin la dernière fois).

Verdict elle s’est laissée manger et surtout elle a fini en pain perdue version gourmands !!!!

Enfin j’étais tellement motivée que j’ai aussi fait une pizza maison!!

Brioche_Fevrier2014_1_blog

Après avoir poussé sur le radiateur

Brioche_Fevrier2014_3_blog

Trop Belle!!

Brioche_Fevrier2014_4_blog

La mie n’est pas assez aérée…

Brioche_Fevrier2014_5_blog

Du coup on a eu droit à de la « Brioche Perdue »!!

Pâte à Blinis pour des blinis de saumon

Voici une recette facile pour faire des blinis maisons bien légers et aérés. Je fais surtout cette recette à la période des fêtes de fin d’année.

Ingrédients:

  • 160g de farine
  • 2 œufs
  • 20cl de lait
  • 5cl de crème liquide ( j’utilise de l’allégée)
  • 1 cuillère à café de levure de boulangerie type « briochin »
  • 1/2 cuillère à café de sel
  • Jus de citrons
  • Quelques brins de ciboulette

Sortir les ingrédients pour qu’ils soient à température ambiante.

La pâte à blinis:

Dans un saladier, mélanger les œufs, le lait et la crème. Puis ajouter la farine, la levure et le sel. Bien mélanger après chaque ajout d’un ingrédient.
Laisser reposer le mélange pendant une heure à température ambiante sous un torchon.
Préparer une poêle huilée et faire cuire les blinis en déposant la valeur d’une cuillère à soupe dans la poêle. Lorsque la pâte commence à faire des bulles, retourne le blinis.
Cuire tous les blinis et les mettre de coté dans une assiette, en attendant le montage avec le saumon fumé.

Blinis-bulles_1_blog

Blinis avec des bulles, on peut les retourner

Blinis_blog

Se conserve très bien au frigo, dans une boite en plastique

Pour la crème:

Dans un bol mélanger un peu de crème fraiche liquide avec un peu de jus de citron, sel, poivre, et de la ciboulette émincée. Les proportions dépendent des goûts.

Pour le montage:

Préparer un plateau avec un carton enveloppé de papier aluminium, par exemple. Y déposer un blinis sur lequel on dispose un peu de crème de ciboulette (pas trop pour pas ce que ça coule mais juste assez pour que le saumon reste coller sur le blinis!!) et enfin un morceau de saumon fumé. Ainsi de suite pour tous les blinis avec tous le saumon.
Pour finir la jolie déco des fêtes de fin d’année, j’avais découpé aussi des petites rondelles de citrons que j’avais disposé de ci de là, et aussi on avait découpé de la ciboulette que j’avais dispersé par dessus le tout. Très joli en plus de donner envie d’y goûter ;)

Blinis-presentation_blog

Plateau de Blinis et Saumon Fumé, Noël 2013

Brioche Légère au Yaourt

Livre_PainMaison

Je pense que je vais avoir testé presque toutes les recettes de ce livre de boulangerie!!

Cette fois-ci je m’attaque à une Brioche, chose que je n’ai pas fait depuis longtemps.

Ingrédients:

  • 80ml de lait
  • 350g de farine T45
  • 50g de yaourt
  • 2cs de fleur d’oranger
  • 1 œuf battu
  • 1cc de levure instantanée
  • 1/2cc de sel
  • 20g de beurre
  • 20g de sucre + 1 sachet de sucre vanillé
  • 1cc de jus de citron

Évidemment j’ai un peu modifié la recette avec ce que j’avais dans les placards.

Pour la farine, je n’ai que du T55 donc je l’ai pesé puis passé au tamis d’une petite passoire. Cela a donné une farine toute douce et légère.

Pour le yaourt, j’ai pris du fromage blanc 0%.

A la place de la fleur d’oranger j’ai mis un peu plus de jus de citron, mais je n’ai pas retrouvé le gout. Juste la brioche n’était pas très sucrée, légère et un tout petit peu acide peut-être. Mais avec de la confiture, c’est parfait!

Pour la levure, j’ai mis un sachet de levure Briochin.

Pour le sucre j’ai mis 20g de sucre semoule et 2 cuillères à café de sucre vanillé maison.

J’ai mis tous les ingrédients dans la Machine à Pain, puis j’ai lancé le programme « pâte à pizza ». Cela permet de pétrir la pâte et de la faire levée. Durée du programme: 1h30.

Ici la pâte avait bien bien levée! ! Heureusement il y a un couvercle sur la MAP, sinon la brioche aurait pu s’échapper!!

Je l’ai donc sortit sur un plan de travail fariné. Je l’ai découpé en trois pâton, j’en ai fait des boudins et j’ai tenté de faire une tresse. Je l’ai ensuite disposée dans un moule à gratin avec du papier de cuisson sur le fond du moule.

Je laissé pousser environ 30 à 40min. Lors des 10 dernières minutes j’ai mis à chauffer mon four à 200-230°C, bien chaud.

J’ai doré la brioche avec un œuf battu et direction le four pour 20 à 30min de cuisson.

Je la laisse refroidir sur une grille. Je la conserve dans un sac en plastic, type sac à congélation (mais je pense qu’elle va durer 2 jours!).

Quelques photos car je suis trop fière de ma super brioche!!!

Brioche_Sept2013_2_blog

Après le programme « pâte à pizza » et la disposition en tresse

Brioche_Sept2013_4_blog

Après les 30min de poussée sous le torchon!!!

Brioche_Sept2013_1_blog

Dorée à l’œuf et 20 à 30min de cuisson

Brioche_Sept2013_7_blog

La Brioche se tient bien

Brioche_Sept2013_6_blog

Les premières tranches pour gouter…

Brioche_Sept2013_8_blog

Avec le confiture de fraises du Périgord maison, pure plaisir!!

Cake tendre Chocolat – Orange

Ce weekend c’était sport, déménagement de K., glandouille chez O. puis soirée chez S.

Chez O. les garçons ont été embauchés pour faire du bricolage: montage de meubles en kit et vissage d’ampoules en tous genres.

Pendant ce temps j’ai préparé un cake au chocolat pour dîner ce soir chez S.

Ingrédients:

  • 100g de chocolat pâtissier noir
  • 3 œufs
  • 200g de farine
  • 180g de sucre
  • 100g de beurre
  • 20cl de crème semi-épaisse
  • 1 sachet de levure chimique
  • 30g de cacao amer
  • 6 à 7 écorces d’oranges confites

Commencer par battre les œufs dans un saladier. Ajouter le sucre et battre jusqu’à ce que cela blanchisse. A ce moment j’ajoute la levure que je passe à travers une passoire fine pour éviter les agrégats. Ensuite j’ai ajouté la farine puis le chocolat en poudre.

Bien mélanger à chaque ajout d’ingrédients (surtout quand on a qu’un fouet de batteur électrique pour mélanger tout ça!).

Je rajoute les écorces d’orange confites découpées en tous petits morceaux. Puis je m’occupe de faire fondre le chocolat et le beurre dans une casserole.

On mélange bien le tout. Cuisson environ 45 à 60min dans un four préchauffé à 180°C.

Étant donné que mon moule à cake en silicone est petit, j’ai pris également le moule en silicone cannelé.

Le cake est vraiment très moelleux et pas du tout sec, ce que je reproche souvent aux cakes.

CakeChocolatOrange_2_blog

Cake Chocolat – Orange: muffins

CakeChocolatOrange_1_blog

Muffins – 1…

Et pendant ce temps, O. a bien occupé nos garçons:

OrianneBricolage_1_blog

Fab travaille dur dur…

OrianneBricolage_3_blog

K. aussi!

OrianneBricolage_2_blog

Bravo les garçons, vous avez bien mérité un bout de cake ;)

Fougasse tomates séchées / basilic

Livre_PainMaison

Pains Maison

En cette fin de weekend, mais surtout en cette fin de vacances, j’ai envie de faire du pain. Du pain oui, mais celui qui sent les vacances!! Alors je me lance dans « une fougasse ». Première fois que je fais ça, et finalement c’est très facile à faire! A re-faire donc ;)

La recette viens du livre « Pain Maison, spécial machine à pain », collection « Marabout Chef ».

La recette originale permet de faire 2 fougasses, et est faite avec tomates séchées et olives noires. Évidemment j’ai fait avec ce que j’avais dans le placard…

Ingrédients:

  • 210ml d’eau
  • 350g de farine T55
  • 1cc de sel
  • 1 cc de levure (1/2 paquet qui me restait)
  • 2cas d’huile d’olive, piquante!
  • 4 pétales de tomates séchées coupées en morceaux
  • 5 feuilles de basilic émincées

Mettre les ingrédients dans la machine à pain dans l’ordre: eau + huile d’olive. Par dessus la farine, dans un coin le sel, dans l’autre coin la levure. Pétrir sur le programme « pâte seule » = « pâte à pâte »: environ 25min de pétrissage.

Lors des 10 dernières minutes, rajouter les tomates, le basilic et une grosse cuillère à soupe de farine.

Lorsque le programme est terminé, j’ai mis mon pâton dans un saladier, bien fariné. Puis je l’ai fait lever pendant 30min dans le four micro-ondes.

Attention: il faut préparer le four micro-ondes auparavant! Cad remplir un bol d’eau chaude, le mettre dans le four et mettre à chauffer jusqu’à ce qu’il bout. Alors retirer rapidement le bol d’eau et y mettre le saladier avec le pâton. Ne pas ouvrir la porte du four pendant les 30min de levée.

Méthode incroyablement redoutable!!!

FougasseTomatesBasilic_1_blog

Sortie du pétrissage

FougasseTomatesBasilic_2_blog

Après 30min dans le four + vapeur d’eau!

Une fois le pâton bien levé: l’étaler un peu sur le plan de travail fariné, aplatir avec les doigts. Le plier en deux, tourner d’1/4 de tour, étaler et replier.

Sur la plaque du four, j’installe mon papier de cuisson. J’y dispose une première partie de la pâte que j’étale avec les doigts. Faire des trous aux ciseaux. Étirer la pâte pour agrandir les trous.

FougasseTomatesBasilic_3_blog

Les fougasses, prêtes pour la seconde levée

Faire lever encore une fois pendant 20 à 30min sous un torchon, à l’abri des courants d’air.

10min avant la fin de la levée, préparer le four à chauffer au maximum (220-250°C).

Mettre les fougasses à cuire, baisser la température à 210°C. Asperger avec de l’eau pour faire la croûte. Cuisson 20-25min d’après le livre, moi je crois que j’avais prévu 30min car four électrique…

Mais finalement ça a trop cuit!!!! Voilà, dommage, je suis déçue… J’ai raté la cuisson…

La croûte trop dure, donc le tout trop sec, on n’a même pas trop senti les tomates / basilic… La prochaine fois je vais rester plantée devant le four pour surveiller la cuisson!!

Enfin ça y ressemble quand même un peu ;)

FougasseTomatesBasilic_4_blog

Les Fougasses Tomates séchées / Basilic

Cake Courgette – Chèvre

Encore et toujours les courgettes!

Je ne suis pas très douée pour faire des cakes salés. Mais il faut bien que je change mes recettes de courgettes, je tente donc le « cake courgettes – chèvre ».

Ingrédients:

  • un pot de chèvre frais (200g)
  • une grosse courgette
  • 180g de farine
  • 1 sachet de levure
  • 15cl de lait
  • 2 œufs
  • sel, poivre, thym, ail
  • 1 cas d’huile d’olive
  • 2 poignées de fromage râpé

J’ai commencé par couper en morceaux la courgette, la faire revenir un peu avec de l’huile d’olive dans une poêle. Durant la cuisson, ajouter sel, poivre, thym et à la fin une gousse d’ail écrasée. Cuisson environ 10-15min.

Mélanger les œufs avec le lait, puis le fromage de chèvre. Ajouter la farine + levure.

Quand les courgettes sont cuites, bien les égoutter et les rajouter au mélange. Bien remuer et ajouter un peu de fromage râpé.

J’ai tout mis dans un moule à cake en silicone. Plus un peu dans mon moule à canelés, pour voir ce que cela peut donner pour un apéritif par exemple… Cuisson à 180°C, environ 1h dans mon four électrique.

CakeCourgetteChevre_1_blog

Cake Courgette – Chèvre

CakeCourgetteChevre_2_blog

Cake et canelés

CakeCourgetteChevre_3_blog

Les parts du cake

Remarque: en sortant du four, le cake était bien beau et bien gonflé!! Le temps d’aller chercher l’appareil photo et le voilà tout retombé.. Les parts sont très moelleuses, je pense à cause du chèvre frais. Il faudrait que je retente avec un chèvre en bûche. Finalement le goût reste très doux. Il faudrait que je trouve un goût qui ressort plus, peut-être avec quelques lardons?..