Clafoutis aux Nectarines

Voici LE clafoutis de l’été!! Je tiens cette recette de ma mère, très simple et efficace comme toujours :)

J’adore la texture moelleuse, le bon goût des fruits, et on peut le déguster froid ce qui est très agréable l’été.

Ingrédients:

  • 100g de farine
  • 100g de sucre
  • 4oeufs
  • 250mL de lait
  • parfum : qq gouttes d’arôme de vanille
  • fruits

Je commence par mettre à chauffer le four à 180°C. Pendant ce temps je m’occupe du moule : beurre + farine. Puis je découpe les fruits que je dispose au fond du moule. Ici j’ai utilisé 3 belles nectarines jaunes, j’ai gardé la peau.

Ensuite je m’occupe de l’appareil : je mélange les œufs puis j’ajoute le sucre. Petit à petit je rajoute la farine et le lait, enfin qq goûte d’arôme vanille.

Je verse ce mélange sur les fruits et direction le four pour 45min de cuisson.

En sortant le gâteau est bien gonflé, après un moment tout redeviens raplala.

C’est la première fois que je tente cette recette avec des nectarines, d’habitude on la faisait toujours avec des guignes du jardin. C’est d’ailleurs bien meilleur qu’avec des cerises communes.

ClafoutisNectarines_1_blog

ClafoutisNectarines_2_blog

Retour sur les boutures: Le Romarin

La bouture de Romarin a bien grandi. au départ c’était une petite tige que j’avais mis dans l’eau pour faire des racines, maintenant le mini-arbuste prend ses formes, et il faut même que je le taille!

Dernier article sur la Bouture de Romarin ICI

Romarin-bouture_14Mai2014_blog

Thym-Romarin_boutures_14Mai2014_blog

Bon alors les photos datent quand même du mois de Mai, depuis il a fait super chaud à Rennes!! Du coup c’est un peu la catastrophe. Je vais songer à changer de pot. J’ai aussi le Laurier qui a carrément sécher sur place :/

Sardinade sur le balcon

Voici la fin de l’été et la rentrée qui arrive. Évidemment on ne veut pas que cela s’arrête alors on se garde quelques souvenirs d’été!! Aujourd’hui sardinade et salade de tomates.

Pour les sardines: 1 douzaines du marché. Les vider et les rincer sous l’eau. Les installer en quinconces sur la grille. Cuisson environ 10 min de chaque côtés.

Pour l’accompagnement: pommes de terre bouillies avec une crème blanche: fromage blanc + citron + sel + poivre + ciboulette + persil + ail. Et une salade de tomates: tomates + échalotes + sel + poivre + persil + olives noires + quelques dès de fêta.

 On n’est pas bien là?!

Sardines_1_Blog

Sardines grillées sur le balcon

SaladeTomates_1_Blog

Salade de Tomates – Feta – Olives

SaladeTomates_2_Blog

Salade de Tomates, Pommes de Terre et Sauce Blanche

 

Une Eclade au restaurant

Pendant nos vacances d’été nous sommes passés par Royan et ses alentours. Nous avons profité de la plage bien sûr. Nous avons également visité les grottes de Régulus qui ont été par le passé des habitats troglodytiques.

De passage sur la côte de la Charente-Maritime nous ne pouvions que revenir dans ce petit restaurant typique de la Tremblade qui propose une Eclade de Moules : Le Noroit (avis petit futé ICI). J »avais déjà parlé de cette préparation typique dans un article lorsque nous avions fêté l’anniversaire d’un ami à Lacanau : article ICI. Cette fois-ci c’est directement au restaurant que nous avons mangé ce plat.

Les moules sont bien disposées sur une petite planche de bois bien épaisse. La planche est disposée dans le barbecue sur une grille. Le tout est recouvert d’une épaisse couche d’épines de Pin. Le feu s’enflamme de suite car les épines sont bien sèches et alors c’est un grand brasier qui cuit les moules au barbecue, durant environ 10 minutes.

Le serveur nous dispose la planche au milieu de la table et c’est avec un peu de vin blanc sec et du beurre salé charentais (éh oui éh oui!!) que nous dégustons ces moules un peu spéciales!!

Il ne faut pas avoir peur de s’en mettre plein les doigts, généralement il faut se refaire une manucure après avoir mangé une bonne éclade ;)

Enfin ce goût de barbecue, voire de charbon est un peu spécial. C’est tellement particulier que je pense qu’il faut essayer au moins une fois, mais j’avoue une (rare) fois de temps en temps c’est largement suffisant. Car en effet on ne pourrait retenir de ce plat typique, que le goût du charbon au lieu du goût un peu fumé de la moule au barbecue…

Restaurant_Eclade_3_blog

Restaurant_Eclade_2_blog

Restaurant_Eclade_5_blog

Restaurant_Eclade_6_blog

Restaurant_Eclade_7_blog

Les Grottes de Régulus à Mescher

Les Grottes de Régulus à Mescher

Les Carrelets : Cabanes de pêcheurs typiques qui façonnenet le paysage de la côte charentaise.

Les Carrelets : Cabanes de pêcheurs typiques qui façonnent le paysage de la côte charentaise.

« Survivor », Le Laurier résiste…

Le pauvre Laurier est un « Survivor »!! Il a passé une mauvaise passe, mais cet hiver il a gardé les dernières feuilles de l’été dernier. Je me suis enfin décidée à lui accorder un peu de temps. Je vais le rempoter et le mettre côté rue, où il va pouvoir se dorer les feuilles (entre deux averses de grêle :/ …).

L’état du Laurier en Août 2013 : ICI

Apparition des feuilles en Septembre 2013 : ICI

Laurier_23Mars2014_1_blog

Voici le Laurier tel qu’il a passé tout l’hiver sur les jardinières… Les 3 feuilles de l’an dernier sont toujours là!!

Laurier_23Mars2014_2_blog

Lorsque je dépote, je me rends compte qu’il a quand même pas mal de racines!

Laurier_23Mars2014_3_blog

J’aperçois même deux petits rejets!! Miracle! J’espère qu’ils vont bien se développer

Laurier_23Mars2014_4_blog

Le voilà rempoter avec un peu de sable dans le terreau cette fois-ci. Direction la jardinière au soleil

L’été est encore là!!

Si si j’ai une preuve!! L’été est encore là!!

On se croyait déjà à la Toussaint la semaine dernière, mais non, l’été indien est arrivé!

Les fraises sont les plus contentes :) Les dernières de la saison sans doute. Pour une récolte mitigée malgré le nombre de pieds. Mais cette année ils ont presque tous fait des stolons ce qui m’a donné très peu de fraises pour ces pieds là…

Enfin une des dernières est LA plus grosse de la saison!!

Fraises_26septembre2013_blog

Dernières Fraises de la saison…

Cookies pour le Labo!

En ce début d’été, nous organisons au Labo un « Repas d’Eté » où chacun apporte à manger et tout le monde partage!! Nous l’avons déjà fait quelques fois et c’est très sympathique.

Cette fois-ci je me suis décidée sur des « biscuits pour aller avec le café ». Je me suis dis que j’allais en faire une petite quantité pour qu’il y en ai pour plusieurs jours.. Ça a duré 2 jours :)

J’ai repris la recette des cookies au Chocolat publiée précédemment ici. J’ai fait quelques modifications pour faire des tests.

Première fournée: ChocolatOrange

Seconde fournée: Chocolat Pruneaux

Ingrédients:

Un saladier pour Orange, un autre saladier pour Pruneaux: recette en double exemplaire

  • 200g de chocolat noir
  • 90g de sucre blanc
  • 90g de sucre roux
  • 100g de beurre (demi-sel)
  • 230g de farine
  • 1 sachet de levure chimique
  • 1 œuf
  • Four électrique chaud à 200°C, cuisson 10 min

Pour ChocolatOrange: je ne mets que 100g de chocolat brisé en petits morceaux. Je complète avec 6 à 7 écorces d’orange confites coupées en très petits bouts et une cuillère à soupe de fleur d’orange.

Ils sont parfaits, sans me vanter. Le goût est délicat, pas trop fort. Génial!!

Cookies-ChocolatOrange_blog

Cookies Chocolat – Orange

Pour les ChocolatPruneaux: je mets l’autre partie du chocolat brisé en morceaux. Je complète avec 6 à 7 gros pruneaux d’Agen dénoyautés et découpés en petits bouts. Je les ai fait trempé dans une cuillière à soupe de rhum brun négrita (c’est une habitude!).

Ils sont parfaits aussi!! Comme quoi c’est bon de faire des tests :) Le goût des pruneaux est encore mieux ressortis 48h après. La couleur du cookie était plus brun et l’odeur…humm!!

Cookies-ChocolatPruneaux_blog

Cookies Chocolat – Pruneaux

Les gourmands ont presque tout mangé! J’ai réussi a en sauver 3 de chaque pour que mon chéri en profite aussi.

Finalement c’est une grande réussite!!

Cookies-ChocolatOrangePruneaux_blog

Les Cookies pour le Labo!