Tartare de Saumon et crème de Roquette

Voici une recette que je sors d’un vieux magazine retrouvé au fond de mon chevet. J’adore le saumon et de plus en plus la roquette, alors on y va!

Ingrédients:

Pour la Tartare de Saumon:

  • 400g de saumon sans arêtes coupé au couteau en cubes
  • 50g de tomates séchées émincées (normalement 100g de tomates cerises, mais PAS en Janvier ;) )
  • 1 échalote émincée finement
  • 1/2 bouquet de ciboulette
  • 1/2 càs de sauce soja
  • 1 càs de jus de citron
  • 2 càs d’huile d’olive
  • 1/2 càc de gingembre râpé
  • la pointe d’un couteau de sauce pimentée (normalement 2 goutte de Tabasco)
  • sel, piment d’Espelette

Pour la Crème de Roquette:

  • 1 yaourt type « yaourt à la grecque », environ 125g
  • 1 à 2 càs de mascarpone
  • 120g de roquette (même les tiges)
  • 1/2 bouquet de ciboulette (normalement cerfeuil)
  • 2 càs d’huile d’olive
  • sel, piment d’Espelette

Préparation du Tartare de Saumon:

Commencer par découper le saumon délicatement et le disposer dans un saladier. Ajouter les autres ingrédients. Mélanger le tout doucement, filmer et laisser reposer au frigo.

Préparation de la crème de Roquette:

Déposer tous les ingrédients dans un mixeur et mélanger jusqu’à obtention d’une crème onctueuse. Attention les feuilles de roquette peuvent rester filandreuses. Si besoin ajuster la consistance avec du mascarpone.

Pour la présentation : disposer environ 2 cm de crème de roquette au fond d’un joli verre puis disposer le tartare par dessus. Personnellement je l’ai disposé dans des petits verres étroits ce qui m’a permis de faire au moins 8 portions, idéal pour une entrée légère.

Astuce : j’ai bénéficié d’une promotion pour le saumon, je l’ai acheté entier et le poissonnier m’a levé les filets. J’ai alors découpé ce qu’il me fallait pour cette recette. Le reste est parti dans des sacs à congélation, pour de prochaines recettes.
Ici nous avions seulement de la ciboulette, mais je pense qu’un peu de coriandre pourrait être très bon également.
Les 120 de roquette représente une barquette de roquette vendue en supermarché.
Enfin je privilégie les tomettes séchées pendant l’hiver au lieu de prendre des tomates cerises qui ne sont pas du tout de saison et qui n’ont pas de goût.

Nous avons testé cette petite recette avec des amis et tout le monde a apprécié!! A refaire pour avoir des photos :)

 

Publicités

Visite des Aromatiques : Ciboulette & Persil

On continue la visite des aromatiques, direction l’ombre côté cours pour se pencher sur la Ciboulette et mon Persil.

Il ne me reste plus qu’un pot de Ciboulette vu que j’ai donné mon autre pot à ma Copine; évidemment je lui ai donné le plus vigoureux. Il ne me reste plus qu’à re-booster celui qui végète dehors…

Le Persil a très bien pris. Dire que c’est mes deux petites graines que j’ai récolté avec mes petits doigts qui ont donné ce joli petit pot de Persil!!! J’en suis trop fière, c’est mon premier « bébé vert »! Il se porte bien côté cours. Au retour des vacances, je trouve qu’il est un peu au ralenti…

Je me décide donc au rempotage ici aussi, mais j’envisage alors le binôme dans la jardinière!! Le mariage est un succès!! La Ciboulette pointe haut et fort ces jolies feuilles et le Persil grossit à nouveau!!

Persil_23mars2014_2_blog

Petit rappel des bébés au début de l’année!! Trop mimi les bébés Persils :D

Persil_28mai2014_blog

Les petites graines ont bien poussées au mois de Mai!!

Persil_20aout2014_1_blog

Attention Je me lance dans le binôme Ciboulette – Persil

Persil_20aout2014_2_blog

Effectivement le Persil étouffe dans son petit pot, il est temps de déménager!!

Persil_20aout2014_3_blog

Voilou, ils sont tous beaux, et tout le monde a bien grandit depuis!!

Plantes en Cadeaux

Juste avant de partir en vacances, je me suis décidée à apporter à ma copine les quelques plantes que je lui ai mis de côté. Elle vient juste de déménager, ces quelques pots vont lui apporter de la verdure dans son nouvel appartement!

Tout d’abord mes deux boutures de Chlorophytum, puis un bébé Aloé-Véra et enfin un pot de Ciboulette que j’ai en plus!! Tout cela fait un petit « plateau – cadeau de plantes ».

C’est toujours ça de moins à se préoccuper pendant mes vacances ;)

PlateauCadeauPlantes_Juillet2014

De retour au Potager d’Appartement!!

Les beaux jours reviennent, j’ai déjà vu les effets sur mes Orchidées. Cette fois-ci je vais prendre le temps de me pencher sur mon potager d’appartement pour voir ce qu’il devient…

Tout d’abord côté rue: mon Romarin est en fleur, il est tout beau, tant mieux! Puis les Fraises: j’ai pris le temps de retirer toutes les vieilles feuilles mortes pour donner de la place aux pieds. J’espère qu’avec les beaux jours tous les pieds vont me refaire de belles feuilles. Cette année j’espère avoir plus de fraises que l’an dernier. En effet j’ai eu beaucoup de stolons donc très peu de fraises sur mes derniers pieds…

Fraises_06fevrier2014_1_blog

Première jardinière : avant le nettoyage…

Fraises_06fevrier2014_2_blog

Première jardinière : après le nettoyage!! On y voit quand même plus clair!

Mon pot de Thym est toujours là, je trouve qu’il est un peu triste… Après avoir relu mes petits livres de jardinage et avoir consulté internet, je me lance, je le coupe sur la moitié des tiges!! J’ose espérer qu’il va me refaire de nouvelles tiges toutes belles et toutes touffues et qui sentent bon!!

Thym_bouture_06fevrier2014_1_blog

Mon pot de Thym qui est un peu triste…

Thym_bouture_06fevrier2014_2_blog

J’ai coupé la partie sous le trait rouge, environ la moitié des tiges…

Pour ce qui est des boutures de thym que j’avais lancé l’été dernier, je suis déçue mais elles sont définitivement morte… En rentrant des vacances d’hiver j’ai bien essayé de redonner de l’eau pour que cela reparte mais non… Évidemment j’en ai lancé des nouvelles!! On ne va pas rester sur un échec ;)

Thym_bouture_06fevrier2014_3_blog

Les boutures mortes et toutes sèches…

Enfin il me reste mes balconnières où je mets mes petits pots individuels. La Ciboulette va toujours pour le mieux. Elle est accompagnée de ma bouture de Romarin, qui elle a survécu et me fait des petites pousses!

Ciboulette_06fevrier2014_blog

Ciboulettes et Romarin se portent bien!

Le Laurier ne gel pas, ne meurt pas mais n’évolue pas non plus… Ici on est en « stand by »… Par contre les deux pots de Basilic sont plus que mort!! Ils ont carrément été brulé par le froid, j’ai l’impression… J’ai donc décidé de couper les grandes tiges qui ne servent plus à rien. On ne sait jamais s’ils décident de repartir!

Basilic_bouture_06fevrier2014_blog

Basilics morts; Laurier en mode « zombie »…

Voici pour le côté rue, je passe maintenant au côté cours, il y a beaucoup moins de choses…

Il reste la Menthe qui repart très bien!!! J’ai coupé tout à ras durant l’hiver et tous pleins de petites pousses sortent. Comme la Ciboulette, la Menthe est immortelle, ça fait bien plaisir!

Menthe_06fevrier2014_blog

La Menthe nous fait pleins de petites pousses!!

De ce côté j’ai également le Persil, le fameux! Alors il y a eu des petites poussent de Persil avant Décembre. Elles étaient issues des graines que j’avais laissé au pied du Persil qui était monté en fleur. Malheureusement l’hiver les a aussi dégagées. J’ose espérer maintenant que les semis aient fait quelques semblant de racines et que cela repartent… Mais je vais également tenter mes premiers semis de graines de Persil maison!! Pour cela je vais attendre début Mars et je pense que je vais faire un pot en intérieur à comparer avec un pot en extérieur.

Persil_06fevrier2014_blog

Le Persil, en attente d’une éventuelle reprise…

Voilà un article bien long pour commencer cette nouvelle année au Potager d’Appartement!! Il y a un peu de tout en cette sortie d’hiver: des plantes qui vont super bien (Romarin, Ciboulette et Menthe), d’autres carrément cramées (Basilic notamment) et quelques espoirs qui subsistent… Nous n’avons pas été gâté avec le temps, les plantes ont été plus que noyées et les pots sont maintenant remplis d’eau… J’espère que tout cela va sécher un peu avec les beaux jours. J’ai peur que le mois de Mars soit aussi terrible avec les giboulées et le grêle aïe aïe aïe J’ai aussi mes radis à relancer!!!

En avant pour une nouvelle année d’aventures, expériences et surprises au Potager d’Appartement!!!

L’hiver des Aromatiques

Lors de nos dernières vacances sur Bordeaux, j’avais pris le soin de garder mes boutures à l’intérieur de peur que ça ne gèle/tempête, etc…

J’ai laissé dehors la Ciboulette qui résiste à n’importe quel temps! Mais également la Menthe, le Laurier, mon pot de Persil, mes pots de Thym et de Romarin.

Retour de vacances et je crois bien que les boutures auraient peut-être bien fait de faire un tour dehors également….

J’avais 2 pots de boutures de Romarin et 2 pot de boutures de Thym. Bilan : le pot de Romarin le plus faible est mort, ultra-sec. Les deux pots de Thym ne font pas belle figure, j’ai quand même encore un peu d’espoir qu’ils se remettent…

J’ai rabattu la Menthe, cad que j’ai coupé au ras toutes les dernières tiges sèches où il y avait encore des rares feuilles. Normalement cela devrait repartir au Printemps sans trop de problèmes!

Au sujet du Persil: le pot à l’extérieur a encore quelques petites feuilles mais je crois qu’il comment à être un peu trop inondé (il me semble que j’ai aperçu de la mousse…). Pour la plantation des semis, je vais attendre que Mars soit passé histoire d’éviter le temps assez aléatoire de cette période.

La Laurier semble résister avec ses 3 feuilles au bout de sa tige… En attendant j’ai récupéré quelques branches chez mes beau-parents pour les faire sécher et cuisiner ;)

La Ciboulette n’a rien à signaler!! Tout baigne!! Un peu trop d’ailleurs, là aussi le pot qui est à l’extérieur est bien mouillé…

Les deux pots de Basilic ont été cuits par les quelques froids de Décembre. J’ai deux tiges marrons toutes dures dans leur pot. Je m’en occuperai un de ces jours… Je pense rabattre comme pour la Menthe et je verrai bien si cela repart ou pas…

Enfin pour finir, la bonne surprise de la journée: j’ai vu une fleur dans mon gros pot de Romarin qui est à l’extérieur!! Si si, j’ai même vu plusieurs boutons!! Incroyable, moi qui croyait qu’il allait mourir, le voilà fleurit!!

Boutures_Janvier2014_blog_notes

En bas on voit bien le pot de Romarin (bleu) en pleine forme et à sa gauche celui qui est sec, mort.. Au dessus (orange) on voit les deux pots de Thym, on verra d’ici quelques mois s’ils seront sec ou pas…

Romarin-fleur_notes_Janvier2014_blog

Cercle bleu : A gauche on voit la fleur.
Cercles violets: En haut on voit quelques boutons.

Pâte à Blinis pour des blinis de saumon

Voici une recette facile pour faire des blinis maisons bien légers et aérés. Je fais surtout cette recette à la période des fêtes de fin d’année.

Ingrédients:

  • 160g de farine
  • 2 œufs
  • 20cl de lait
  • 5cl de crème liquide ( j’utilise de l’allégée)
  • 1 cuillère à café de levure de boulangerie type « briochin »
  • 1/2 cuillère à café de sel
  • Jus de citrons
  • Quelques brins de ciboulette

Sortir les ingrédients pour qu’ils soient à température ambiante.

La pâte à blinis:

Dans un saladier, mélanger les œufs, le lait et la crème. Puis ajouter la farine, la levure et le sel. Bien mélanger après chaque ajout d’un ingrédient.
Laisser reposer le mélange pendant une heure à température ambiante sous un torchon.
Préparer une poêle huilée et faire cuire les blinis en déposant la valeur d’une cuillère à soupe dans la poêle. Lorsque la pâte commence à faire des bulles, retourne le blinis.
Cuire tous les blinis et les mettre de coté dans une assiette, en attendant le montage avec le saumon fumé.

Blinis-bulles_1_blog

Blinis avec des bulles, on peut les retourner

Blinis_blog

Se conserve très bien au frigo, dans une boite en plastique

Pour la crème:

Dans un bol mélanger un peu de crème fraiche liquide avec un peu de jus de citron, sel, poivre, et de la ciboulette émincée. Les proportions dépendent des goûts.

Pour le montage:

Préparer un plateau avec un carton enveloppé de papier aluminium, par exemple. Y déposer un blinis sur lequel on dispose un peu de crème de ciboulette (pas trop pour pas ce que ça coule mais juste assez pour que le saumon reste coller sur le blinis!!) et enfin un morceau de saumon fumé. Ainsi de suite pour tous les blinis avec tous le saumon.
Pour finir la jolie déco des fêtes de fin d’année, j’avais découpé aussi des petites rondelles de citrons que j’avais disposé de ci de là, et aussi on avait découpé de la ciboulette que j’avais dispersé par dessus le tout. Très joli en plus de donner envie d’y goûter ;)

Blinis-presentation_blog

Plateau de Blinis et Saumon Fumé, Noël 2013

Mercredi c’est Raviolis!

Mercredi dernier j’ai fait des raviolis de bœuf.

J’ai déjà publié un article avec la recette / technique ici.

Pour la pâte à pâte: 1oeuf battu + 150g de farine + 2 cuillères à soupe d’eau + 1 cuillère à soupe d’huile. Le tout dans la MAP et rajout de farine ou eau à vue d’œil.

La pâte doit ressembler à de la pâte à modeler!!

Quand la pâte est ok, je la mets dans un film alimentaire transparent, au frigo pendant 30min.

Pendant ce temps je prépare la farce: un paquet de viande hachée de bœuf de 350g si je me souviens bien. Je rajoute sel, poivre, une grosse échalote émincée, du persil et de la ciboulette. Je rajoute un œuf pour lier le tout, et je mélange à la fourchette.

Après 30min de repos, je commence à passer la pâte au laminoir pour avoir de jolies bandes de pâtes. Je commence alors les premiers raviolis. Je dispose la bande de pâte dans mon moule à raviolis, avec un doigt je marque bien l’emplacement pour y déposer la farce. Je mets la moitié de ma farce dans un sachet à congélation dont je coupe un bout, je m’en sers comme une poche à douille, c’est très pratique et pas cher.

Lorsque tous les raviolis sont remplis de farce, je les recouvre avec une autre bande de pâte. J’appuie bien sur tous les contours pour bien fermer les raviolis, voire je passe un coup de rouleau à pâtisserie dessus (mais vu que j’ai un peu trop rempli les raviolis cette fois-ci ça n’était pas la meilleure façon de souder les deux pâtes entre elles..).

Ensuite je retourne mon moule a raviolis et je tape un coup franc sur une planche à découper pour faire tomber ma plaque de raviolis. Il ne reste plus qu’à les séparer les uns des autres. Je le fais au couteau, on peut également le faire à la roulette à pizza.

Vu qu’ils étaient remplis de façon généreuse, j’ai pris le temps de bien ressouder les côtés des raviolis en appuyant avec le dos du couteau. Histoire que ça n’éclate pas à la cuisson…

Quand les raviolis sont ok, je les farine en les disposant dans un plat en plastique avec un fond de farine, je remue le tout pour bien fariner les raviolis. Puis je les tapotent pour retirer le surplus de farine. Ils attendent ensuite sur un plateau, avec une feuille de cuisson. Prêt pour la cuisson!

Pour la cuisson: faire bouillir de l’eau dans une grande casserole. Mettre les raviolis à cuire dans l’eau bouillante. Environ 5min de cuisson, quand ils remontent tous à la surface c’est que c’est ok!

Je n’ai pas pu tout cuire en même temps, j’ai fait plusieurs bains. J’ai disposé mes premiers raviolis dans un saladier avec une cuillère à soupe d’huile d’olive pour qu’ils ne collent pas, et un papier aluminium.

Bon à la fin de toutes les cuissons mon eau était bien blanche à cause de la farine, mais au moins mes raviolis ne collaient pas et ne se sont pas ouvert à la cuisson!!

Avec du parmesan râpé, hummm… Il manquait peut-être une sauce tomate-basilic à tout ça, mais Mr le chéri avait TRÈS faim ;)

Raviolis_boeuf_2_Blog

Les raviolis bien remplis de farce

Raviolis_boeuf_3_Blog

Je rabat une bande de pâte sur mes raviolis remplis de farce

Raviolis_boeuf_1_Blog

Après avoir fait tomber ma plaque de raviolis sur une planche à découper, je fini de séparer les raviolis un à un

Raviolis_boeuf_4_Blog

Raviolis au Bœuf

Raviolis_boeuf_5_Blog

Les raviolis farinés attendent la cuisson

Raviolis_boeuf_7_Blog

Les raviolis cuit, prêts à être mangé! Il ne manque que le parmesan râpé ;)