Déjeuner Ukrainien

Borsh_9_blog

Nos amis ukrainien nous ont préparé un repas pour ce samedi midi. Nous avons mangé chez nos amis catalans (donc vers 14h!), ils ont cuisiné dans ma cocotte que j’ai eu à Noël comme cadeau. Autant dire que c’est convivial et surtout de la « mix cutlure cooking »! Ah oui et le collègue brésilien qui reste en France pour 6 mois était là aussi!!

De par la mère de mon père, j’ai des origines ukrainiennes. J’y suis allée avec mes parents et ma sœur quand j’étais toute petite, j’avais alors 4 ans et ma sœur 3 ans. Nous sommes restés 5 semaines dans la famille de mon père. Je garde des souvenirs très marqués malgré mon jeune âge de l’époque. J’y ai découvert des saveurs qu’aujourd’hui encore je ne peux pas manger. Ce voyage m’a sans doute marqué même au niveau culinaire!!

C’était pendant l’été, je me souviens, il faisait très chaud et il n’y avait pas de vent. C’était insupportable cette chaleur étouffante. Je me souviens qu’ils mangeaient énormément de pastèques notamment pour se désaltérer. Je déteste la pastèque: je n’aime pas le goût, je n’aime pas la texture. Pourtant j’adore le melon, cousin de la pastèque et j’adore les radis qui ont une texture croquante qui ressemble à la pastèque.
Ils mangeaient également beaucoup de salades de concombres à la crème. D’ailleurs ils mangent souvent leurs plats avec de la sauce aigre, ce qui ressemble à notre crème-fraiche. Je déteste le concombre (encore pire que la pastèque!), j’arrive à retrouver les morceaux dans des makis et je retrouve le goût dans le gaspacho de Anna!! Non vraiment le concombre ce n’est pas pour moi!
Malgré la chaleur, ils buvaient du thé toute la journée, tous les jours. Du thé noir dans leurs beaux samovars. Je déteste cette odeur de thé noir… Sur ce point-là je me suis beaucoup améliorée. Je bois maintenant souvent du thé, surtout du thé vert, à la menthe ou depuis peu du rooibos. J’arrive à boire du thé noir mais seulement les thés « christmas teas ». Comment quoi les goûts évoluent et il faut toujours re-goûter!!
Enfin personne ne va en Ukraine s’en goûter au Bortsch!! Plat traditionnel ukrainien fait à partir de betteraves. Je déteste la betterave. Nous en n’avons jamais mangé chez moi, je suppose que ma mère ne doit pas aimer ce légume (tiens tiens comme c’est bizarre?!). Je me souviendrai toujours lorsque mes parents étaient dans ce restaurant (ou bien une cantine, je ne sais plus) et ils avaient une assiette creuse avec une soupe rouge et une boule toute rouge au milieu de la soupe, on aurait dit du sang!! En tout cas c’est l’impression que ça m’a donné quand j’avais 4 ans… Voilà mon souvenir du Bortsch et de la betterave!! Autant vous dire que ça ne donne pas envie de re-goûter à de la betterave!! J’ai essayé et j’avoue que ce goût sucré, je n’aime vraiment pas ça du tout. Tout comme les carottes « normales », je préfère les carottes des sables plus douces et moins sucrées. Bref je n’ai jamais cuisiné la betterave et je n’en ai jamais vu chez mes parents. Darya voulait donc absolument me faire goûter son Bortsch traditionnel familial. Elle m’a déjà fait goûter sa petite salade avec de la betterave: betterave – carottes – pommes de terre – harengs fumés : TROP BON!! Alors oui j’ai bon espoir pour le Bortsch de Darya!!

Darya et son mari ont donc cuisiné pour nous leurs recettes favorites : du Bortsch qu’elle a fait vendredi soir et qu’il est préférable de manger le lendemain. Elle l’a cuisiné avec du bœuf, mais dans sa famille ils le cuisine aussi avec porc ou du poulet, le plus souvent sans viande. Ils mettent sur la table le pot de crème-fraiche car ils ont pour habitude d’ajouter une 1/2 cuillère à soupe de crème aigre dans ce plat. Personnellement j’ai préféré sans, et ce Borstch était très bon!!
Ils nous ont aussi préparé cette salade de betterave et harengs. Ici le goût de la betterave n’est pas sucré, mais assez doux et finalement c’est le goût du poisson fumé qui ressort. J’adore!!
Vladimir nous a préparé SON plat: du riz pilaf qui est apparemment un plat traditionnel des Balkans et que l’on retrouve fréquemment dans l’est de l’Europe. Pour cela ils ont utilisé l’énorme cocotte que mes parents m’ont offert pour Noël. Il a cuisiné avec des légumes et de la viande porc. L’astuce que j’ai découvert c’est qu’il a laissé cuire le riz par dessus les légumes et la viande, il a fait des trous dans le riz avec des baguettes chinoises pour que l’eau s’évapore plus vite.
Ils nous ont également apporté un super cocktail: « Strawberry Vodka »!! Recette que Darya tient de sa cousine, qu’elle même a rapporté d’Allemagne… Il s’agit d’une purée de framboises avec du sucre et du jus de citron allongée avec de la Vodka bien sur!! Trop bon!! Nous l’avons servi en dessert car c’est assez sucré. Nous avons donc créé un « dessert gourmand » avec une petite part de Far aux Pruneaux + une petite part de Far au Chocolat et un shooter de Vodka à la Framboise.

C’était un repas parfait, tout était super bon, surtout le Bortsch (et la salade bien sur, et aussi la vodka!!).

Il faut vraiment que l’on continue de cuisiner tous ensemble car c’est toujours très bon!! Je crois que la prochaine fois Anna veut nous faire des « ramen », des nouilles chinoises (ou japonaises, je n’ai pas tout compris…)…

En attendant, après un repas comme ça nous sommes allés au parc pour digérer et surtout profiter du Soleil!! Cette après-midi entre amis fut un réel plaisir, et déjà Vladimir repars travailler à l’étranger…

Borsh_1_blog

Bortsch : plat traditionnel ukrainien

Borsh_2_blog

Fait avec de la viande de bœuf, mais aussi être fait avec du porc ou du poulet

Borsh_4_blog

Ferran a directement rajouté de la crème-fraiche, moi j’ai préféré sans

Borsh_3_blog

Au premier plan on voit la salade à base de betterave

Borsh_8_blog

Recipe Note from Vladimir!

Borsh_5_blog

Le riz pilaf de Vladimir et les trous dans le riz!

Borsh_6_blog

Il faut bien remuer pour répartir les légumes et la viande de façon homogène

Borsh_7_blog

Notre dessert gourmand : Duo de Fars et « Strawberry Vodka »

Duo de Lasagnes

Voici encore un dîner entre amis. Cette fois-ci je prépare des lasagnes maison avec deux préparations. La première est une recette traditionnelle à la viande. L’autre est un mélange poireaux – saumon que je souhaite tester depuis un moment. J’ai fait ma pâte à lasagne maison avec ma recette classique.

Pour les lasagnes à la viande, j’ai déjà publié une recette ICI.

Pour les lasagnes saumon – poireaux: j’ai d’abord fait revenir un oignon et quelques poireaux dans une cocotte avec un peu de beurre, mais surtout un peu d’eau. Cela à cuit à couvert pendant un moment. Bien saler et poivrer.
Pour le montage: j’ai disposé un peu de poireaux puis des lamelles de saumon frais. J’ai ajouté ma plaque de pâte et j’ai disposé ma béchamel sur la pâte. Je saupoudre de fromage râpé.  J’ai utilisé un pavé de saumon fraise découpé un peu à la manière des sashimis. Je continue mon montage par étages jusqu’à épuisement des poireaux et saumon. J’ai mis le tout à cuire au four pendant 45min.

Bilan: il y avait un peu trop de poireaux, on ne sentait pas trop le saumon (peut-être à faire avec du saumon fumé?). Mais tout a été mangé quand même!!

Lasagnes_1_Blog

A gauche : les lasagnes à la viande, à droite: les lasagnes poireaux – saumon

Raviolis au Thon

moules-a-chaussons-raviolis

Pour un des mes anniversaires, François et Marion m’ont offert des moules à raviolis / chaussons de toutes tailles!! Chouette je vais encore pouvoir faire de nouvelles recettes ;) En tout cas merci à eux car c’est vraiment pratique, j’aime bcp, et surtout ça donne des raviolis trop beaux!!

Ingrédients:
Pour la pâte à pâte:
250g de farine
1 cuillère à café de Sel
1 gros œuf
80ml d’eau froide

La recette provient du livre « Mes Ravioles Maison » que j’ai eu à un Noël (décidément on ne m’offre que des cadeaux qui ont rapport avec la cuisine??!!! :D )

Pour la farce:
1 grosse boite de thon au naturel
un peu de jus de citron
quelques brins de ciboulette
5 bonnes cuillères de fromage blanc (ou bien de la crème fraiche, mais c’est plus gras)
Sel, Poivre

Là c’est une inspiration perso, pour le dosage j’ai fait à l’oeil!!

J’ai préparé la pâte à pâte grâce à ma machine à pain, et je l’ai mise dans un film étirable au frigo.
Pendant ce temps je prépare la farce. J’ai mélangé le tout à la fourchette, mais je pense qu’un bon mixeur doit être efficace!
Puis j’ai étalé la pâte au laminoir, j’y ai fait des empreintes et j’y ajoute la farce. Et hop de jolis raviolis!!
Bien les fariner pour pas qu’ils collent et les cuire à l’eau bouillante pas plus de 5 min.

RaviolisThon_3_Blog

Raviolis en forme de Demi-Lune

RaviolisThon_1_Blog

Séjour en Ecosse

Drapeau_ecosse

Ecosse

Octobre 2013 : deuxième voyage en Écosse en 2 ans. On aurait jamais pensé y aller, encore moins deux fois en deux ans! En tout cas c’est rarement une destination qui se situe dans le top 3 des voyages à faire rapidement.
Mais nous y voilà, et nous y re-voilà!! Et j’y retournerai bien tous les ans!!! Je suis conquise…

La première fois nous y sommes allés avec deux amis à moi, Laura et Stéphane. Ils préparaient leur voyage tranquillement quand j’ai été surprise par la destination. La fois précédente où ils étaient partis tous les deux, c’était en Tunisie. Alors autant vous dire que j’ai été surprise de voir leur guide touristique de l’Écosse!!

« Oh!! l’Écosse, trop bien!!! On peut partir avec vous??!! »
Voilà comment nous sommes partit tous les 4 en Écosse, première semaine de Mai 2012.

Nous avons loué une voiture, des B&B, et avons profité des superbes paysages de l’Écosse!! Quelle découverte, on ne peut pas s’attendre à ce paysage. Tout le monde s’attend à ce que ce soit verdoyant, humide et avec beaucoup de vent. Autant vous dire qu’on a bien cherché la verdure!! On ne l’a trouvé que dans les plaines, toutes proches d’Édimbourg. Sinon ce sont les collines désertiques que l’on parcourt durant des heures. Entre-coupées des lacs à pertes de vue. Il n’y a que les moutons qui vivent dans les collines, au milieu des landes, des lacs et de l’espace. Je conseille vivement à tous ceux qui recherchent un sentiment de liberté de faire un tour dans les Highlands car la nature y est sauvage, calme, immense et belle.

Durant ces voyages nous avons donc découvert de superbes paysages, la magnifique ville d’Édimbourg que j’aime beaucoup. Mais nous avons surtout bien mangé malgré tout ce que l’on peut dire que la nourriture britannique.

A travers ce sous-menu je voudrais partager les différents plats que nous avons découvert et mangé dans nos différents voyages. Car même si la gastronomie française est réputée mondialement, nos voisins se débrouillent aussi très bien!!
On trouve des gourmands sur toute la planète ;)

Voici quelques photos de nos voyages pour apprécier ce paysage incroyable.

Ecosse_GlenCoe-Mai2013_blog

GlenCoe – Ouest de l’Écosse – Mai 2012

Ecosse_Mai2013_blog

Magnifiques paysages de landes, les collines, les moutons et les touristes!! Mai 2012

Ecosse_Mai2013_2_blog

Château isolé au beau milieu d’un Loch, au milieu de nulle part… – Mai 2012

Ecosse-IleDeSkye-Mai2012_blog

Superbe rando sur l’ile de Skye – Mai 2012

Ecosse_Octobre2013_1_blog

Village de pêcheurs, près de St Andrews – Octobre 2013

Ecosse_Octobre2013_2_blog

Tout près d’Édimbourg, paradis de la nature bien cachée, on aperçoit un héron cendré en bas à droite de la photo – Octobre 2013

Ecosse_Octobre2013_3_blog

Stoneheaven, près d’Aberdeen – Octobre 2013

Boutures et Lecture

Nous sommes revenus de notre weekend bordelais les bras remplis de cadeaux!

On aurait dit Noël avant l’heure!!

Nos amis François & Marion m’ont offert quelques cadeaux pour mon anniversaire (mon anniversaire dure de plus en plus longtemps!). Notamment ce livre qui va venir agrandir ma toute petite bibliothèque verte.

Il s’agit d’un mini guide aux éditions Hachette Jardin, « Bouturages, Division et Marcottage », de Patrick Mioulane.

D’après le sommaire je vais apprendre pleins de choses sur le Bouturage. Mais également les différents types de boutures et les autres sortes de multiplication des plantes comme le marcottage et la division de la motte. Cela me donne des idées pour des nouveaux tests de Jardinage!!!

Merci à vous deux pour ce super cadeau!!

LivreBouture_blog

Mini-Guide « Bouturage »

Voici un aperçu de ce que je vais faire ce weekend, du JARDINAGE!!

En effet j’ai un peu délaissé mes plantes avec ces vacances et tous ces weekends ailleurs. Maintenant je vais rester un peu chez moi, me reposer et prendre soin de tout ce beau monde vert…

Filet Mignon de Porc au Chorizo

Pour recevoir nos amis à diner, j’ai tenté un filet mignon de porc car je trouve que c’est meilleur qu’un rôti, mais farci au chorizo.

Je commence par ouvrir le filet mignon dans la longueur, je sale un tout petit peu, je poivre. Je dispose les tranches de chorizo découpées en deux dans le « porte-feuille », de chaque côté. Au milieu j’ai mis un peu de fromage râpé. Puis je ficelle le tout.

J’ai fait revenir dans une casserole un peu d’huile et j’ai fait dorer les deux filets. Une fois qu’ils ont pris un peu de couleur, je les mets de côté. Je fait alors revenir mon oignon dans l’huile et j’ajoute un peu d’eau pour récupérer les sucs, je gratte bien le fond de la casserole. J’ajoute du thym et du romarin. Je remets mes deux filets mignons dans la casserole, je baisse le feu. Je les arrose d’un verre de vin blanc. Je laisse mijoter pendant 30 minutes, j’arrose souvent.

Au bout de 30min, je sors mes filets de la casserole pour les découper, avant je fini ma sauce avec deux cuillères à soupe de crème semi-épaisse. Je remue le tout pour que ça donne une sauce homogène.

J’ai servi ces filets mignons avec des pâtes et des haricots verts, cuits juste avec une gousse d’ail écrasée. La sauce fera le lien entre tout ça!

Et ça a été le succès!

Le hic: le fromage mis au centre du filet n’a absolument rien donné.. La prochaine fois je découperai un peu comme un rôti orloff. , peut-être que ça donnera mieux.

Et je n’ai pas eu le temps de prendre la photo une fois cuit et découpé, tout a été mangé très vite!

FiletMignonPorcChorizo_1_blog

Filet Mignon de Porc au Chorizo

FiletMignonPorcChorizo_2_blog

Samoussa de Boeuf

Voici une recette qui viens d’un ami, celui avec lequel je tenais mon précédent blog. Je récupère quelques recettes de temps en temps. Ce soir il est venu le temps de tester une des recettes de François!

Ingrédients:

  • 300g de viande de bœuf hachée
  • 2 carottes
  • 1 poireau
  • 1 oignon rouge
  • des épices (curry, gingembre, huile pimentée)
  • de la menthe fraîche
  • un paquet de feuilles de brick
  • sel, poivre

« Commencez par découper très finement les carottes, le poireau et les oignons rouges. Faites revenir tout ça dans une poêle avec un peu d’huile d’olive pendant environ 10 minutes en remuant régulièrement pour ne pas que ça accroche. Ajoutez ensuite le bœuf à la préparation et faites cuire jusqu’à ce que la viande soit bien saisie. Salez, poivrez et ajoutez les épices. Personnellement, j’ai mis une grosse cuillère à soupe d’épices à viande qu’un ami m’a ramené du Maroc. Remuez bien et sortez du feu. Pendant que la farce refroidit un peu, découpez finement une bonne poignée de menthe fraîche. Mélangez le tout.

Découpez ensuite les feuilles de brick de façon à faire 2 grands samoussas et 2 petits dans chacune d’elles (ce qui revient à découper une fois en deux puis chaque moitié encore en deux dans le sens de la longueur). Il ne reste plus qu’à faire le pliage. »

Voici pour ses instructions.

Mes notes:

– j’ai coupé les carottes comme pour faire des carottes râpées,

– j’ai ajouté un verre d’eau dans les légumes pour qu’ils cuisent bien, j’ai cuit avec un couvercle,

– les épices: 3 cuillères à café rases de gingembre en poudre, 2 cuillères à café rases de curry, 1 cuillère à soupe d’huile pimentée,

– la menthe du « jardin », une petite poignée de feuilles,

– l’étape du pliage est la plus longue de cette recette.. J’ai tout disposé sur la grille du four sur laquelle j’ai mis du papier de cuisson. Préchauffage du four à 200°C, puis cuisson 15min, jusqu’à ce que ce soit bien doré.

Résultat: je suis agréablement surprise, TROP BON!! je pensais que cela allait être fade, mais finalement ça vaut bien le coup de goûter à chaque fois qu’on rajoute des épices. Au début on sent l’odeur du gingembre, puis la menthe!! Cela pique juste comme il faut.

TROP BON!! Merci François pour cette recette ;)

SamoussaBoeuf_1_blog

Samoussas au Boeuf

SamoussaBoeuf_2_blog

Samoussas au Boeuf