Tarte aux Mirabelles

Ce soir je me lance dans une tarte aux Mirabelles!! Les fruits viennent de chez mes parents, ils les ont congelés et j’ai donc un gros sachet à utiliser. Cette fois-ci je tente la recette de pâte à tarte sucrée du Livre « Larousse des Tartes et Quiches ».

Ingrédients :

  • 40g de beurre mou
  • 1 œuf
  • 1,5cl de lait (une cuillère à soupe)
  • 1 pincée de sel fin
  • 250g de farinée tamisée
  • 2g de levure chimique

J’utilise toujours du beurre 1/2 sel donc je ne rajoute pas la pincée de sel. Ensuite j’utilise mon « baking powder » des USA en guise de levure, l’équivalent d’une « tea-spoon » ;)

J’ai fait ramollir rapidement le beurre au micro-ondes et ensuite j’ai tout mis dans le bol de mon robot. J’ai mis à tourner vitesse 1 pendant ~5min et déjà une pâte prenait forme. J’ai tout sorti sur le plan de travail fariné et j’ai formé une boule. Je l’enveloppe de film étirable et je laisse la pâte reposer 30min au frigo.

Je tente également une nouvelle chose pour cette tarte aux prunes. D’habitude les fruits rendent toujours beaucoup d’eau et la pâte reste moyennement cuite voire toute ramollie… Mon père dispose un sachet pour flan tout prêt au fond de la tarte et dispose ensuite les fruits dessus. La poudre absorbe l’humidité et cela rend super bien!! Alors pour nous ça sera la même idée mais avec des spéculos qui me reste dans le placard. J’ai tout mixé dans le blender.

Après les 30min de passage au frigo il faut donc 1) étaler la pâte à la dimension du moule et la piquer à la fourchette 2) étaler une couche de spéculos mixés 3) déposer les fruits sur la tarte. J’AIME quand la recette est FACILE!!

J’ai mis au four pour 20min avec la chaleur tournante et surtout la Sole pour cuire la pâte par le dessous. Voilà c’est magnifique, il n’y a plus qu’à croquer dedans!! :)

Ça fait longtemps que je n’ai pas posté sur le blog, mais je suis toujours là!! et toujours gourmande!! 

Pain semi-complet

LaroussePain_blogCet été j’ai plus de temps pour moi: tout d’abord 1 mois et demi de vacances puis retour à la case « Pôle Emploi ». En Septembre j’en saurai plus sur mon avenir… D’ici là retour à la cuisine!!

Avec ces chaleurs de canicule, je me doutais que la boulangerie fonctionnerai bien. Mais alors là c’était carrément parfait!! Je suis très contente de moi pour ce premier Pain Complet Maison!! La recette est issue du livre offert par mon chéri : « Le Larousse du Pain » de Eric Kayser.

Ingrédients:

  • 500g de farine complète ou ici 250 de farine complète + 250g de farine blanche T55
  • 360g d’eau à température ambiante
  • 25g de levain déshydraté (ou 100g de levain liquide)
  • 1/2 sachet de levure boulangère (ou 3g de levure de boulanger fraîche)
  • 10g de sel

Tout d’abord j’ai commencé par ré-hydraté mon 1/2 sachet de levure avec de l’eau, pendant environ 10min.

Dans mon robot j’ai mis les deux farines, le levain déshydraté, et la levure. J’ai mis à tourné sur une vitesse lente (2) pendant 4min (préconisé par le livre). Puis j’ai ajouté le sel et j’ai ensuite passé à la vitesse supérieur (5) pendant 6min. La recette recommande 10min de pétrissage. Au début il me semblait que la pâte était vraiment trop collante alors j’ai rajouté de la farine blanche jusqu’à la sensation que ça allait.

Ensuite j’ai retiré la pâte du bol du robot et je l’ai mise en forme de boule et j’ai laissé pousser pendant 1h. J’ai pris un torchon propre que j’ai humidifié avec un pulvérisateur d’eau, que j’ai disposé sur ma boule. Avec la chaleur ambiante de 30°C, cela a bien levé!

Au bout d’une heure il faut découper la boule en trois pâtons. Ici on laisse reposer encore 15min sous le torchon.

Maintenant arrive l’étape de mise en forme des pâtons. La recette recommande d’aplatir une boule avec la paume de la main, puis de replier le pâton d’un tiers vers nous, de bien appuyer avec les doigts. Tourner le pâtons à 180° puis refaire la même chose. Ensuite j’ai retourné le pâton et j’ai fini de le former en boudins un peu allongé. Lorsque les trois sont prêts je les ai disposé sur une plaque de cuisson avec du papier sulfurisé. Ici il faut « lâmer » les pâtons c’est-à-dire les inciser. Il faut ensuite les laisser tranquille pendant 1h30 sous le torchon humide.

J’ai effectivement vu qu’ils avaient bien gonflé!! les incisions se sont écartées.

Maintenant il ne reste que la cuisson au four à 230°C: j’ai mis la plaque en bas du four, chaleur tournante, et un mini bol d’eau sur la plaque. La cuisson à duré ~20min. J’ai fait refroidir sur une grille.

La chaleur dans l’appart était folle!! MAIS les pains semi-complets étaient parfaits!!! Je suis très fière de moi et aussi agréablement surprise que cela est aussi bien fonctionné :)

PainComplet_1_blog

PainComplet_2_blog

Les 3 pâtons juste moulés et disposés sur la plaque. Ils vont lever encore 1h30.

PainComplet_3_blog

Après 1h30 on voit que tout a bien gonflé, les incisions se sont ouvertes.

PainComplet_4_blog

Après cuisson je suis trop contente de mes petits pains semi-complets!!

PainComplet_5_blog

La mie est assez aérée, ce qui n’est pas toujours le cas pour un pain complet. On ne voit même pas le façonnage.

Soupe de Brocolis et Herbes fraîches

Cette recette est issue du livre Veganomicon de mon chéri. L’autre soir en rentrant de ma longue journée (boulot + 2h de sport), j’ai eu la chance que Mr s’occupe de la cuisine. Il nous a donc fait cette recette qui est simplement une tuerie!!

Ingrédients:

  • 2 càs d’huile d’olive
  • 3 gousses d’ail
  • 3 pomme de terre
  • 2 oignons
  • 1/2 brocolis
  • coriandre
  • menthe
  • Laurier

Commencer par faire revenir 3 patates et 2 oignons avec un peu d’huile d’olive. Rajouter le brocoli puis couvrir le tout avec de l’eau. Ajouter un bouillon cube, 3 feuilles de laurier, poivre, 1 grosse gousse d’ail (pas écrasée). Laisser mijoter. Quand la soupe est cuite, mixer le tout dans le blender. A la fin rajouter de la coriandre (surgelée) et de la menthe fraîche (les feuilles de 3 brins).

Aussi simple que bon!! :)

La recette gourmande souvenir des USA : Bagels Maison!

Dès le retour de notre voyage aux USA, j’ai eu envie de me lancer (enfin) dans la réalisation de Bagels. Mon chéri m’a offert la « bible » du livre de boulangerie : « Le Larousse du Pain », de Eric Kayser. Le livre est super détaillé, j’ai appris pleins de petites choses qui font toute la différence. Il y a bcp d’images, ce qui est très important pour moi. Enfin me voilà partie pour une première fournée de Bagels!!

Ingrédients:

  • 500g de farine : ici 250g de farine T65 + 250g de T55
  • 200g d’eau à température ambiante
  • 25g de levain déshydraté
  • l’équivalent d’une cuillère à thé de levure « briochin »
  • 10g de sel de Guérande
  • 20g de sucre
  • 1 œuf (+1autre pour la dorure)
  • 25g de beurre ramolli
  • graines de pavot

D’abord je vais revenir sur les ingrédients que j’ai utilisé.
La farine T65 est celle recommandée par Eric Kayser, j’en trouvé au Biocoop. Comme je n’avais pas pris 500g, j’ai complété avec cette que j’avais dans mon placard.
Le sel de Guérande est également recommandé dans le livre, et non le sel fin. Ici 10g me semblait bcp mais aucun problème lors de la  dégustation ;)
Les graines de pavot proviennent du jardin de mes parents!

Enfin il y a ici un mélange de « levain » et de « levure ». Je ne me suis pas lancée dans le levain maison, mais j’ai réussi à trouver du levain déshydraté au Biocoop également. Pour la levure j’ai pris dans mes sachets de levure pour boulangerie. Le livre recommande la moitié de levure sèche par rapport à la quantité de levure fraîche indiquée. C’est-à-dire que la recette indiquait 5g de levure fraîche de boulangerie, donc il fallait que je mette 2,5g. Mais comme balance n’est pas assez précise j’ai mis à peu près moins d’une cuillère à café…

Passons à la recette : j’ai utilisé mon super robot Kenwood pour pétrir. J’ai mis dans l’ordre: la farine, l’eau, le levain, la levure, le sel, le sucre et l’œuf que j’ai battu à la fourchette. Mélanger 4min à vitesse lente. Puis 6min à vitesse rapide. La recette indique d’ajouter le beurre 3min avant la fin du pétrissage, évidemment je n’ai pas fait trop attention au temps à ce moment là… Bref j’ai ajouté le beurre quand ça tournait vite ;)
Pour la première pousse j’ai laissé la pâte dans la cuve de mon robot et j’ai ajouté par dessus un torchon propre aspergé d’eau. J’ai mis le tout à pousser dans mon four que j’avais préalablement chauffer à +30°C puis éteint. Ici la pâte lève 1h.

Après 1h de pousse, mettre la pâte sur un plan de travail fariné et découper en 9 pâtons d’environ 100g chacun. Recouvrir d’un linge et laisser reposer 15mn. Personnellement j’ai fait environ 12 pâtons, car je trouvais ça assez gros.

Après les 15min, faire tourner les pâtons pour donner une forme de boule bien ronde. Faire un trou au milieu avec l’aide d’un doigt et tourner jusqu’à élargir le trou. Lorsque tous les pâtons sont formés, recouvrir d’un linge et laisser pousser 30min.
Alors ici je me suis un peu trompée, j’ai déposé ma pâte et couper les pâtons et j’ai formé les boules puis repos 15min. Ensuite j’ai fait les trous et repos 30min. Bref petit souci dans le moment de repos…

Pendant ce temps faire bouillir de l’eau dans une casserole. Préparer une grille au-dessus de l’évier pour égoutter les bagels. Préparer une plaque de cuisson avec du papier sulfurisé. Préparer un œuf battu et un pinceau. Préparer une assiette avec les graines de pavot (et/ autre si vous le souhaitez). Mettre à chauffer le four à 200°C.

Quand l’eau frémit, plonger un bagel dans l’eau et cuire 1min30 de chaque côté. Ensuite l’égoutter au dessus de l’évier. Le dorer avec l’œuf battu et le retourner dans l’assiette de graines si vous le souhaitez. Disposer sur la plaque de cuisson. L’astuce des baguettes chinoises : super pratique pour retourner le bagel!!

Quand la plaque est remplie, cuire les bagels 15 à 20 min à 200°C. La recette recommande « un coup de buée » : verser 5cl d’eau sur une plaque chaude dispose en position basse dans le four.

Après la cuisson au four, faire refroidir les bagels sur une grille.

Cela sent très bon même si la recette est un peu longue. Mais c’est ce qui fait le charme de la boulangerie : patience, rigueur et gourmandise!!

Je n’étais pas hyper satisfaite de moi car comme je l’ai indiqué il y a eu quelques erreurs dans le timing. Puis dès le départ il m’a semblé que ma pâte n’était pas assez hydratée, ce qui explique qu’elle a peu gonflé… Au final Mr le chéri était agréablement surpris en rentrant de son footing, alors bon j’ai quand même pris une photo!! J’ai conservé ces petits pains dans une grande boite en plastique, on s’est bien régalé avec ce souvenir gourmand!! A refaire rapidement, en mieux ;)

Gratin Dauphinois

livre-playsdudimanche_blog

Ce weekend nous avons invités nos amis à déjeuner et cela faisait longtemps qu’on ne l’avait pas fait!! Entre ceux qui déménagent, ceux qui attendent un enfant et prévoient d’acheter un appartement, c’est un peu difficile de caler tous les emplois du temps. En tout cas je me suis donnée à fond : j’ai préparé un Bœuf Bourguignon trop bon: recette ici; accompagné d’un Gratin Dauphinois, mon tout premier essai!! J’ai réalisé des Tartelettes au Chocolat pour le dessert, recette ici. La recette du Gratin Dauphinois est issue du livre « Plats du Dimanche ».

Ingrédients:

  • 1kg de pommes de terre à chair ferme
  • 5 gousses d’ail
  • 2 à 3 pincées de noix de muscade
  • 60cl de lait
  • 40cl de crème
  • sel, poivre

J’ai commencé par éplucher les pommes de terre (devant la TV car il y en a pour un moment!) et je les ai plongées dans un saladier d’eau froide pour les laver. Une fois toutes épluchées, je les sèche dans un ligne puis je les coupe en tranches fines (pas de mandoline dans ma cuisine) et je les dispose directement dans une casserole. Quand toutes les pommes de terre sont coupées et disposées dans la casserole, il faut rajouter le lait et la crème. Cette fois-ci c’était « crème semi-épaisse, 30% matières grasses », c’est la fête! Saler, poivrer et ajouter les 5 gousses d’ail hachées. On a eu un peu peur en voyant la quantité d’ail dans la recette, mais on n’en pas senti le goût au final. Mais je pense que cela ré-hausse le goût. Mettre à cuire et porter à ébullition. Puis cuire à feu doux pendant 20min en remuant de temps en temps.

Lors de cette recette j’ai utilisé, pour la première fois de ma vie de la Noix de Muscade!! Tout droit rapporté d’Asie par un des voyages de mes beaux-parents, elle attendait que je m’occupe d’elle :) J’ai donc ouvert la noix et râpée un peu avec une râpe très fine. Mais oui, cela sent très bon!! J’en ai ajouté au plat, 3 grattages de la râpe, pas plus car je ne connais pas cette épice, précaution… Finalement cela a donné un goût très léger, qui fini bien le plat. La prochaine fois je pourrais en rajouter un peu plus!!

Après les 20min de cuisson dans la crème, cela mousse un peu et ça sent très bon!! Il faut transvaser les pommes de terre dans un plat à gratin avec un écumoire. Ensuite on arrose le tout de la crème. J’ai rajouté du comté râpé sur le dessus.

Cuisson 20min dans un four chaud, à 220°C.

Au final la crème et l’amidon de la pomme de terre forme une sorte de liant très bon et gourmand.

J’ai préparé ce plat le samedi, conservé au frigo la nuit et je l’ai réchauffé le lendemain pendant l’apéro à 150°C.

C’était juste trop bon!! A refaire!!! :)

Pour le plat, c’était donc du Bœuf Bourguignon. Cette fois-ci j’ai mariné la viande pendant 3h, le temps de faire les tartelettes puis le gratin. J’ai utilisé du paleron et du jumeau, sur recommandation de mon boucher. Le vin est un vin de table qu’on a déjà bu plusieurs fois et qui passe bien (~4€ la bouteille). J’ai préparé le Bourguignon le samedi soir, cuisson 2h30 après ébullition (nous, on a regardé un film!). Puis j’ai remis à cuire le lendemain pour faire réduire un peu la sauce et ajouter les lardons. J’ai également rajouté un carré de chocolat, je trouve que cela a atténué le goût acide que je sentais légèrement.

Au final c’était hyper bon!!

Pour le dessert : Tartelettes au Chocolat! J’ai repris l’idée de la pâte sablée de la Key Lime Pie. C’est à dire que j’ai mixé des Palets Bretons avec des Spéculos et j’ai mélangé avec du beurre. Le tout disposé dans des moules à tartelette, et 10min au four. Pour la crème : 20cl de crème semi-épaisse presque bouillante à répandre sur des carrés de chocolats pâtissier (chocolat noir corsé, très bien!), + 2 œufs. Quand la crème est bien belle il faut la disposer sur les fonds de tarte sablés. Cuisson 20min u four, 180°C. J’ai tout conservé au frigo.

Trop bon!!

Autant vous dire qu’on a passé un très bon dimanche en famille, heu entre amis !!!! :)

Pitas végétariennes : riz, lentilles, oignons et fêta!

livre_veganomicon_blog

Mon chéri a reçu en cadeau un magnifique livre de Cuisine Végétarienne. C’était notre nouvelle résolution pour l’année 2016 : manger plus végétarien !

Ingrédients:

  • 2 oignons jaunes
  • 2 oignons rouges
  • 1 petit verre de riz
  • 1 petit verre de lentilles (vertes ou corail)
  • feta
  • pains pita
  • huile d’olive, sel, poivre

Commencer par émincer les oignons et les disposer sur une plaque du four, sur du papier de cuisson. Arroser d’huile d’olive. Mettre à cuire au four 200°C pendant 40min environ. Les remuer de temps en temps, quand certains commencer à brunir c’est que c’est bon.

Pendant que les oignons cuisent, on s’occupe du riz et des lentilles. L’idée est de les faire cuire dans la même casserole, en même temps. A voir si le riz cuit plus longtemps que les lentilles mais ici tout le monde cuit pareil! Éventuellement assaisonner en fin de cuisson avec les épices que l’on souhaite.

Pour déguster : ouvrir le pain pita et disposer les oignons et les mélange riz-lentilles. Ajouter sur le tout de la fêta émiettée et des feuilles de coriandre émincées finement.

HUMMM Trop bon :)

pitavegetarien_4_blog

LA Quiche Parfaite, Enfin!!

Livre_LarousseTartesQuichesPizzas

Elle fut tant attendue, la voici, la voilà : LA Quiche Parfaite!! OUI!!!

Je suis fière de vous présenter MA Quiche Brocolis-Feta fait par mes petites mains dans ma nouvelle cuisine!!! :D

Ce soir j’ai pris le temps de cuisiner dans cette belle cuisine…

Pour la pâte il s’agit d’une pâte à base de yaourt qui est donc moins grasse car moins de beurre. Je la tire du livre « Larousse des Tartes, Quiches et Pizzas », rien que ça ;)  Sur mon post-it il y a marqué : 45g de beurre mou, 90 de farine tamisée, 1 pincée de sel fin, 90g de yaourt (ce soir c’était du fromage blanc 3%MG) 1cac de levure chimique (ce soir c’était du « baking powder » revenu de Chicago). Tout cela donne une pâte très facile à travailler. J’ai mélangé le tout dans mon robot Kenwood : d’abord la farine et le beurre mou, puis le sel et la levure. Enfin le yaourt petit à petit. Évidemment on rajoute un peu de farine si ça colle… J’ai mis la pâte au frigo environ 20min, le temps de préparer le reste.

J’ai précuit les brocolis dans de l’eau bouillante. J’ai fait fondre un oignon. J’ai également découpé en dès 1/3 d’un paquet de féta, et préparé une petite gousse d’ail prête à être écrasée… Pour l’appareil : j’ai utilisé 2 blancs d’œufs qui me restaient + 2 œufs entiers, une autre portion de fromage blanc + le même volume de lait, l’équivalent d’une cuillère à soupe de Maïzena, la gousse d’ail.

Après un séjour au frais, j’étale ma pâte sur le plan de travail. Ici je trouve la pâte légèrement plus élastique qu’une pâte normale, mais on arrive à bien étaler tout de même. Hop dans le moule beurrer et fariner. Je déposer la féta, les oignons et les brocolis puis l’appareil.

J’ai fait préchauffer mon four à 190°C, chaleur tournante + sole. Je place ma grille au niveau 1, en partant d’en bas du four, pour 30min. Pour donner une touche un peu plus « bronzée » à ma tarte je la remonte à l’avant-dernier niveau le plus haut avec une cuisson « grill » pour environ 5min (ici je regarde le temps que la quiche dore bien).

Quelle joie de découvrir que la pâte est enfin bien cuite!!! Les bords de la pâte ont bien gonflés et sont tout dorés.

C’est la quiche que j’espérais dans ma nouvelle cuisine et dans mon nouveau four, et bien je l’ai eue!!!

Pas de photo, car l’appareil n’est pas capable de me dire que je l’ai oublié la carte dans mon ordinateur… GRRR