Pitas végétariennes : riz, lentilles, oignons et fêta!

livre_veganomicon_blog

Mon chéri a reçu en cadeau un magnifique livre de Cuisine Végétarienne. C’était notre nouvelle résolution pour l’année 2016 : manger plus végétarien !

Ingrédients:

  • 2 oignons jaunes
  • 2 oignons rouges
  • 1 petit verre de riz
  • 1 petit verre de lentilles (vertes ou corail)
  • feta
  • pains pita
  • huile d’olive, sel, poivre

Commencer par émincer les oignons et les disposer sur une plaque du four, sur du papier de cuisson. Arroser d’huile d’olive. Mettre à cuire au four 200°C pendant 40min environ. Les remuer de temps en temps, quand certains commencer à brunir c’est que c’est bon.

Pendant que les oignons cuisent, on s’occupe du riz et des lentilles. L’idée est de les faire cuire dans la même casserole, en même temps. A voir si le riz cuit plus longtemps que les lentilles mais ici tout le monde cuit pareil! Éventuellement assaisonner en fin de cuisson avec les épices que l’on souhaite.

Pour déguster : ouvrir le pain pita et disposer les oignons et les mélange riz-lentilles. Ajouter sur le tout de la fêta émiettée et des feuilles de coriandre émincées finement.

HUMMM Trop bon :)

pitavegetarien_4_blog

Publicités

« The » Bœuf Bourguignon!

Enfin je me lance dans un Bœuf Bourguignon! La recette est tirée d’un magasine et j’en suis très contente!! Très facile à faire et trop bon, c’est tout ce que je souhaite en cuisine :)

Ingrédients:

  • 800g de boeuf : le boucher m’a choisi du « jumeau », partie dans l’épaule
  • 2 carottes
  • 1 oignon
  • 2 gousses d’ail
  • 1 bouteille de vin rouge
  • 150g de lardons
  • 150g de champignons de Paris
  • 2 cas de farine
  • 2 cas d’huile d’olive
  • 2 feuilles de Laurier et une branche de Thym
  • Sel, Poivre

La veille au soir commencer par faire mariner la viande:

Dans un saladier déposer la viande coupée en morceaux de 3cm. Y ajouter les carottes coupées en rondelles, l’oignon émincé, les gousses d’ail, le Laurier et le Thym et la bouteille de vin rouge. Couvrir avec un film étirable et disposer au frigo pour toute la nuit.

Le lendemain, prévoir 2 bonnes heures de cuisson:

Commencer par égoutter la viande et la faire revenir dans une grande casserole avec un peu d’huile d’olive, la retourner plusieurs fois. Égoutter les aromates de la marinade et les ajouter à la viande. Saler, poivrer et laisser cuire 5 min.

Saupoudrer la viande de farine et bien remuer, cuire 2min.

Ajouter la marinade, faites bouillir, couvrir et laisser mijoter 2h30 à feux doux.

Peu avant de servir, faire revenir les lardons et les champignons de Paris. Quand ils sont bien rissolés les ajouter au Bœuf mijotés et servir.

Personnellement je n’avais pas de champignons de Paris mais j’ai utilisé les champignons déshydratés de ma « Bonne Box » de Novembre! Il faut tout d’abord les rincer dans un peu d’eau froide, puis les laisser réhydrater pendant 30 à 60min.

J’ai servi tout simplement avec du riz, et c’était trop bon!!! Humm l’odeur magique, un petit festin ;)

Sauté de Porc sauce « Satay »

Nous avons de la poudre de « Satay » dans nos épices, alors voilà que nous nous sommes lancé dans un mijoté de Porc sauce « Satay ». Ce sont les parents de mon chéri qui nous les ont rapporté de leur voyage en Asie.

Ingrédients pour la marinade:

  • 2 cuillères à soupe de sauce soja
  • 2 cuillères à soupe d’huile de sésame
  • 2 cuillères à soupe de poudre « Satay »
  • 2 cuillères à soupe de Maïzena
  • poivre

Nous avions découpé le filet mignon de porc en cubes, disposés dans un saladier. Ajouter par dessus la marinade et bien enrober le tout. La viande repose 45min au frigo. Pendant ce temps, cuisson du brocolis et du riz pour accompagner.

Ensuite il est temps de faire revenir la viande dans un poêle. Faire revenir la viande quelques minutes pour qu’elle dore puis ajouter 1/2 verre d’eau et couvrir. J’y ajoute également le brocolis. Normalement la sauce devrait devenir plus épaisse et un peu collante. Alors rectifier le goût (sel, poivre) et laisser encore cuire pendant 8-10min afin que le porc soit bien cuit.

Il manque juste un peu de coriandre fraîche par-dessus (il faut que je sème quelques graines!).

La sauce a bien relever le porc qui était tendre. C’était très bon, à refaire bientôt!

PorcSatay_1_blog

PorcSatay_2_blog

Rouleaux de Printemps

Depuis que nous avons changé de saison, je n’ai toujours pas envie de cuisiner… Ce qui explique le nombre d’articles de Jardinage comparé à ceux de Cuisine. Je ne sais pas pourquoi mais cette luminosité et cette chaleur ne me donne pas envie de cuisiner. Par contre cela fait pousser bien vite les plantes!!

Ce soir-là je me suis tout de même lancée dans des Rouleaux de Printemps car il me restait des galettes de riz de la fois où on a fait des nems avec Darya.

J’achète donc quelques crevettes, des vermicelles et des germes de soja. Quelques feuilles de menthe et une carotte râpée complète le mélange.

Pour faire les rouleaux on commence par tout découper: carottes râpées, feuilles de menthe, crevettes.

Pour les vermicelles de riz : je fait bouillir de l’eau que je mets dans un saladier. Puis je dispose 2 poignées de vermicelles dessus, je couvre et je laisse pendant au moins 5 min. Ensuite j’égoutte et je coupe le tout avec des ciseaux de cuisine.

Je m’installe devant une planche de cuisine, à côté une assiette plate avec un fond d’eau froide. Je trempe la galette de riz dans l’eau pour bien humidifier, j’égoutte un peu et je dispose sur la planche. ensuite, tout comme les nems, je dispose mes ingrédients sur ma galette de riz, en bas au milieu. Puis je rabats la partie droite de la galette, puis la partie gauche, puis je roule le tout bien serré. C’est vraiment simple à faire!!

Nous avons fait beaucoup finalement, trop pour tous les deux. En tout cas c’était de la cuisine fraîche pour l’été!

Mais je préfère les nems ;)

Rouleaux de Printemps_1_blog

Rouleaux de Printemps_2_blog

Déjeuner Ukrainien

Borsh_9_blog

Nos amis ukrainien nous ont préparé un repas pour ce samedi midi. Nous avons mangé chez nos amis catalans (donc vers 14h!), ils ont cuisiné dans ma cocotte que j’ai eu à Noël comme cadeau. Autant dire que c’est convivial et surtout de la « mix cutlure cooking »! Ah oui et le collègue brésilien qui reste en France pour 6 mois était là aussi!!

De par la mère de mon père, j’ai des origines ukrainiennes. J’y suis allée avec mes parents et ma sœur quand j’étais toute petite, j’avais alors 4 ans et ma sœur 3 ans. Nous sommes restés 5 semaines dans la famille de mon père. Je garde des souvenirs très marqués malgré mon jeune âge de l’époque. J’y ai découvert des saveurs qu’aujourd’hui encore je ne peux pas manger. Ce voyage m’a sans doute marqué même au niveau culinaire!!

C’était pendant l’été, je me souviens, il faisait très chaud et il n’y avait pas de vent. C’était insupportable cette chaleur étouffante. Je me souviens qu’ils mangeaient énormément de pastèques notamment pour se désaltérer. Je déteste la pastèque: je n’aime pas le goût, je n’aime pas la texture. Pourtant j’adore le melon, cousin de la pastèque et j’adore les radis qui ont une texture croquante qui ressemble à la pastèque.
Ils mangeaient également beaucoup de salades de concombres à la crème. D’ailleurs ils mangent souvent leurs plats avec de la sauce aigre, ce qui ressemble à notre crème-fraiche. Je déteste le concombre (encore pire que la pastèque!), j’arrive à retrouver les morceaux dans des makis et je retrouve le goût dans le gaspacho de Anna!! Non vraiment le concombre ce n’est pas pour moi!
Malgré la chaleur, ils buvaient du thé toute la journée, tous les jours. Du thé noir dans leurs beaux samovars. Je déteste cette odeur de thé noir… Sur ce point-là je me suis beaucoup améliorée. Je bois maintenant souvent du thé, surtout du thé vert, à la menthe ou depuis peu du rooibos. J’arrive à boire du thé noir mais seulement les thés « christmas teas ». Comment quoi les goûts évoluent et il faut toujours re-goûter!!
Enfin personne ne va en Ukraine s’en goûter au Bortsch!! Plat traditionnel ukrainien fait à partir de betteraves. Je déteste la betterave. Nous en n’avons jamais mangé chez moi, je suppose que ma mère ne doit pas aimer ce légume (tiens tiens comme c’est bizarre?!). Je me souviendrai toujours lorsque mes parents étaient dans ce restaurant (ou bien une cantine, je ne sais plus) et ils avaient une assiette creuse avec une soupe rouge et une boule toute rouge au milieu de la soupe, on aurait dit du sang!! En tout cas c’est l’impression que ça m’a donné quand j’avais 4 ans… Voilà mon souvenir du Bortsch et de la betterave!! Autant vous dire que ça ne donne pas envie de re-goûter à de la betterave!! J’ai essayé et j’avoue que ce goût sucré, je n’aime vraiment pas ça du tout. Tout comme les carottes « normales », je préfère les carottes des sables plus douces et moins sucrées. Bref je n’ai jamais cuisiné la betterave et je n’en ai jamais vu chez mes parents. Darya voulait donc absolument me faire goûter son Bortsch traditionnel familial. Elle m’a déjà fait goûter sa petite salade avec de la betterave: betterave – carottes – pommes de terre – harengs fumés : TROP BON!! Alors oui j’ai bon espoir pour le Bortsch de Darya!!

Darya et son mari ont donc cuisiné pour nous leurs recettes favorites : du Bortsch qu’elle a fait vendredi soir et qu’il est préférable de manger le lendemain. Elle l’a cuisiné avec du bœuf, mais dans sa famille ils le cuisine aussi avec porc ou du poulet, le plus souvent sans viande. Ils mettent sur la table le pot de crème-fraiche car ils ont pour habitude d’ajouter une 1/2 cuillère à soupe de crème aigre dans ce plat. Personnellement j’ai préféré sans, et ce Borstch était très bon!!
Ils nous ont aussi préparé cette salade de betterave et harengs. Ici le goût de la betterave n’est pas sucré, mais assez doux et finalement c’est le goût du poisson fumé qui ressort. J’adore!!
Vladimir nous a préparé SON plat: du riz pilaf qui est apparemment un plat traditionnel des Balkans et que l’on retrouve fréquemment dans l’est de l’Europe. Pour cela ils ont utilisé l’énorme cocotte que mes parents m’ont offert pour Noël. Il a cuisiné avec des légumes et de la viande porc. L’astuce que j’ai découvert c’est qu’il a laissé cuire le riz par dessus les légumes et la viande, il a fait des trous dans le riz avec des baguettes chinoises pour que l’eau s’évapore plus vite.
Ils nous ont également apporté un super cocktail: « Strawberry Vodka »!! Recette que Darya tient de sa cousine, qu’elle même a rapporté d’Allemagne… Il s’agit d’une purée de framboises avec du sucre et du jus de citron allongée avec de la Vodka bien sur!! Trop bon!! Nous l’avons servi en dessert car c’est assez sucré. Nous avons donc créé un « dessert gourmand » avec une petite part de Far aux Pruneaux + une petite part de Far au Chocolat et un shooter de Vodka à la Framboise.

C’était un repas parfait, tout était super bon, surtout le Bortsch (et la salade bien sur, et aussi la vodka!!).

Il faut vraiment que l’on continue de cuisiner tous ensemble car c’est toujours très bon!! Je crois que la prochaine fois Anna veut nous faire des « ramen », des nouilles chinoises (ou japonaises, je n’ai pas tout compris…)…

En attendant, après un repas comme ça nous sommes allés au parc pour digérer et surtout profiter du Soleil!! Cette après-midi entre amis fut un réel plaisir, et déjà Vladimir repars travailler à l’étranger…

Borsh_1_blog

Bortsch : plat traditionnel ukrainien

Borsh_2_blog

Fait avec de la viande de bœuf, mais aussi être fait avec du porc ou du poulet

Borsh_4_blog

Ferran a directement rajouté de la crème-fraiche, moi j’ai préféré sans

Borsh_3_blog

Au premier plan on voit la salade à base de betterave

Borsh_8_blog

Recipe Note from Vladimir!

Borsh_5_blog

Le riz pilaf de Vladimir et les trous dans le riz!

Borsh_6_blog

Il faut bien remuer pour répartir les légumes et la viande de façon homogène

Borsh_7_blog

Notre dessert gourmand : Duo de Fars et « Strawberry Vodka »

Paella & Loukoum…

En général : Samedi = « marché fou »! Ce weekend c’est juste « marché place des Lices ». L’objectif : Paella chez Anna y Ferran!!!

Pour commencer l’apéritif:

Paella_1_blog

Apéritif: ça en fait déjà pas mal à manger !

Ensuite nous avons le droit à une Paella faite par des espagnols catalans, s’il vous plaît!!

D’après ce que j’ai compris, il y a autant de façon de faire la paella que d’espagnols!! Chacun à sa façon: poissons, poulet et chorizo, petit-pois ou calamars, on remue ou pas…

Cette fois-ci c’est « Paella de la mer », direct en provenance du très beau marché des Lices.

Paella_2_blog

Paella : début de la cuisson…

Paella_3_blog

… Paella : fin de la cuisson!!!

Finalement une recette assez simple, le tout est d’avoir la super grande poêle!!

Le riz était bien onctueux comme un risotto!! Absolument délicieux. Tout à fait différent de la Paella de ma mère (qui n’est pas espagnole du tout!!) qui est aussi très bonne!!

Pour le dessert / café, Darya nous a rapporté des Loukoum de son séjour à Istanbul.

Lors de la première bouchée mon impression fut « what?? mais qu’est-ce que c’est que ce truc?? c’est trop bizarre!!! »… « hum c’est bizarre mais je re-goute… » puis finalement c’est bien différent de ce qu’on a chez nous, nos traditionnels desserts français, mais alors qu’est-ce que c’est bon!!

Hummm Loukoum Turcs à la pistache!!! Merci Darya pour ce très bon cadeau gourmand !!

Loukoum_1_blog

Loukoum d’Istanbul

Loukoum_2_blog

Loukoum avec le café

 

Curry de Poisson

Il me reste des épices de l’anniversaire de ma mère qui était sur le thème « couscous marocain »!
En avant pour un curry de poisson avec des filets de lieu noir en promo ;)

Ingrédients:

  • 1 gros oignon
  • 1 gros poivron rouge
  • 1 petite boite de tomates en conserve
  • riz long grains
  • filet de poissons un peu ferme type colin, haddock, églefin, lieu noir, cabillaud…
  • 1 gousse d’ail
  • 1/2 citron
  • gingembre, curry, piment
  • un verre de lait
  • sel, poivre

Commencer par cuire du riz long grain comme indiqué sur le paquet.
Dans une cocotte faire rissoler environ 10min l’oignon et le poivron rouge coupés en dés ou en lamelles dans 2 cuillères à soupe d’huile. Ensuite on peut ajouter deux tomates pelées de la conserve et encore par dessus les morceaux de poissons découpé en gros cubes (lieu noir). Mettre à couvert environ 15min.
Bien remuer puis ajouter les épices: 1 gousse d’ail écrasée + 1 CS de jus de citron + 1/2 cc de gingembre en poudre + 1cc de curry + saupoudrer le tout de piment. Ajouter sel et poivre et un verre de lait (à la place d’une brique de lait de coco). Bien remuer et finir de cuire encore 10 bonnes minutes. Bien goûter et ajuster l’assaisonnement!!

Mon mijoté n’était pas assez « épais » à mon goût mais alors aie aie les épices!! ;)

CurryPoisson_1_Blog