Pain semi-complet

LaroussePain_blogCet été j’ai plus de temps pour moi: tout d’abord 1 mois et demi de vacances puis retour à la case « Pôle Emploi ». En Septembre j’en saurai plus sur mon avenir… D’ici là retour à la cuisine!!

Avec ces chaleurs de canicule, je me doutais que la boulangerie fonctionnerai bien. Mais alors là c’était carrément parfait!! Je suis très contente de moi pour ce premier Pain Complet Maison!! La recette est issue du livre offert par mon chéri : « Le Larousse du Pain » de Eric Kayser.

Ingrédients:

  • 500g de farine complète ou ici 250 de farine complète + 250g de farine blanche T55
  • 360g d’eau à température ambiante
  • 25g de levain déshydraté (ou 100g de levain liquide)
  • 1/2 sachet de levure boulangère (ou 3g de levure de boulanger fraîche)
  • 10g de sel

Tout d’abord j’ai commencé par ré-hydraté mon 1/2 sachet de levure avec de l’eau, pendant environ 10min.

Dans mon robot j’ai mis les deux farines, le levain déshydraté, et la levure. J’ai mis à tourné sur une vitesse lente (2) pendant 4min (préconisé par le livre). Puis j’ai ajouté le sel et j’ai ensuite passé à la vitesse supérieur (5) pendant 6min. La recette recommande 10min de pétrissage. Au début il me semblait que la pâte était vraiment trop collante alors j’ai rajouté de la farine blanche jusqu’à la sensation que ça allait.

Ensuite j’ai retiré la pâte du bol du robot et je l’ai mise en forme de boule et j’ai laissé pousser pendant 1h. J’ai pris un torchon propre que j’ai humidifié avec un pulvérisateur d’eau, que j’ai disposé sur ma boule. Avec la chaleur ambiante de 30°C, cela a bien levé!

Au bout d’une heure il faut découper la boule en trois pâtons. Ici on laisse reposer encore 15min sous le torchon.

Maintenant arrive l’étape de mise en forme des pâtons. La recette recommande d’aplatir une boule avec la paume de la main, puis de replier le pâton d’un tiers vers nous, de bien appuyer avec les doigts. Tourner le pâtons à 180° puis refaire la même chose. Ensuite j’ai retourné le pâton et j’ai fini de le former en boudins un peu allongé. Lorsque les trois sont prêts je les ai disposé sur une plaque de cuisson avec du papier sulfurisé. Ici il faut « lâmer » les pâtons c’est-à-dire les inciser. Il faut ensuite les laisser tranquille pendant 1h30 sous le torchon humide.

J’ai effectivement vu qu’ils avaient bien gonflé!! les incisions se sont écartées.

Maintenant il ne reste que la cuisson au four à 230°C: j’ai mis la plaque en bas du four, chaleur tournante, et un mini bol d’eau sur la plaque. La cuisson à duré ~20min. J’ai fait refroidir sur une grille.

La chaleur dans l’appart était folle!! MAIS les pains semi-complets étaient parfaits!!! Je suis très fière de moi et aussi agréablement surprise que cela est aussi bien fonctionné :)

PainComplet_1_blog

PainComplet_2_blog

Les 3 pâtons juste moulés et disposés sur la plaque. Ils vont lever encore 1h30.

PainComplet_3_blog

Après 1h30 on voit que tout a bien gonflé, les incisions se sont ouvertes.

PainComplet_4_blog

Après cuisson je suis trop contente de mes petits pains semi-complets!!

PainComplet_5_blog

La mie est assez aérée, ce qui n’est pas toujours le cas pour un pain complet. On ne voit même pas le façonnage.

Publicités

La recette gourmande souvenir des USA : Bagels Maison!

Dès le retour de notre voyage aux USA, j’ai eu envie de me lancer (enfin) dans la réalisation de Bagels. Mon chéri m’a offert la « bible » du livre de boulangerie : « Le Larousse du Pain », de Eric Kayser. Le livre est super détaillé, j’ai appris pleins de petites choses qui font toute la différence. Il y a bcp d’images, ce qui est très important pour moi. Enfin me voilà partie pour une première fournée de Bagels!!

Ingrédients:

  • 500g de farine : ici 250g de farine T65 + 250g de T55
  • 200g d’eau à température ambiante
  • 25g de levain déshydraté
  • l’équivalent d’une cuillère à thé de levure « briochin »
  • 10g de sel de Guérande
  • 20g de sucre
  • 1 œuf (+1autre pour la dorure)
  • 25g de beurre ramolli
  • graines de pavot

D’abord je vais revenir sur les ingrédients que j’ai utilisé.
La farine T65 est celle recommandée par Eric Kayser, j’en trouvé au Biocoop. Comme je n’avais pas pris 500g, j’ai complété avec cette que j’avais dans mon placard.
Le sel de Guérande est également recommandé dans le livre, et non le sel fin. Ici 10g me semblait bcp mais aucun problème lors de la  dégustation ;)
Les graines de pavot proviennent du jardin de mes parents!

Enfin il y a ici un mélange de « levain » et de « levure ». Je ne me suis pas lancée dans le levain maison, mais j’ai réussi à trouver du levain déshydraté au Biocoop également. Pour la levure j’ai pris dans mes sachets de levure pour boulangerie. Le livre recommande la moitié de levure sèche par rapport à la quantité de levure fraîche indiquée. C’est-à-dire que la recette indiquait 5g de levure fraîche de boulangerie, donc il fallait que je mette 2,5g. Mais comme balance n’est pas assez précise j’ai mis à peu près moins d’une cuillère à café…

Passons à la recette : j’ai utilisé mon super robot Kenwood pour pétrir. J’ai mis dans l’ordre: la farine, l’eau, le levain, la levure, le sel, le sucre et l’œuf que j’ai battu à la fourchette. Mélanger 4min à vitesse lente. Puis 6min à vitesse rapide. La recette indique d’ajouter le beurre 3min avant la fin du pétrissage, évidemment je n’ai pas fait trop attention au temps à ce moment là… Bref j’ai ajouté le beurre quand ça tournait vite ;)
Pour la première pousse j’ai laissé la pâte dans la cuve de mon robot et j’ai ajouté par dessus un torchon propre aspergé d’eau. J’ai mis le tout à pousser dans mon four que j’avais préalablement chauffer à +30°C puis éteint. Ici la pâte lève 1h.

Après 1h de pousse, mettre la pâte sur un plan de travail fariné et découper en 9 pâtons d’environ 100g chacun. Recouvrir d’un linge et laisser reposer 15mn. Personnellement j’ai fait environ 12 pâtons, car je trouvais ça assez gros.

Après les 15min, faire tourner les pâtons pour donner une forme de boule bien ronde. Faire un trou au milieu avec l’aide d’un doigt et tourner jusqu’à élargir le trou. Lorsque tous les pâtons sont formés, recouvrir d’un linge et laisser pousser 30min.
Alors ici je me suis un peu trompée, j’ai déposé ma pâte et couper les pâtons et j’ai formé les boules puis repos 15min. Ensuite j’ai fait les trous et repos 30min. Bref petit souci dans le moment de repos…

Pendant ce temps faire bouillir de l’eau dans une casserole. Préparer une grille au-dessus de l’évier pour égoutter les bagels. Préparer une plaque de cuisson avec du papier sulfurisé. Préparer un œuf battu et un pinceau. Préparer une assiette avec les graines de pavot (et/ autre si vous le souhaitez). Mettre à chauffer le four à 200°C.

Quand l’eau frémit, plonger un bagel dans l’eau et cuire 1min30 de chaque côté. Ensuite l’égoutter au dessus de l’évier. Le dorer avec l’œuf battu et le retourner dans l’assiette de graines si vous le souhaitez. Disposer sur la plaque de cuisson. L’astuce des baguettes chinoises : super pratique pour retourner le bagel!!

Quand la plaque est remplie, cuire les bagels 15 à 20 min à 200°C. La recette recommande « un coup de buée » : verser 5cl d’eau sur une plaque chaude dispose en position basse dans le four.

Après la cuisson au four, faire refroidir les bagels sur une grille.

Cela sent très bon même si la recette est un peu longue. Mais c’est ce qui fait le charme de la boulangerie : patience, rigueur et gourmandise!!

Je n’étais pas hyper satisfaite de moi car comme je l’ai indiqué il y a eu quelques erreurs dans le timing. Puis dès le départ il m’a semblé que ma pâte n’était pas assez hydratée, ce qui explique qu’elle a peu gonflé… Au final Mr le chéri était agréablement surpris en rentrant de son footing, alors bon j’ai quand même pris une photo!! J’ai conservé ces petits pains dans une grande boite en plastique, on s’est bien régalé avec ce souvenir gourmand!! A refaire rapidement, en mieux ;)

Fougasse aux Tomates séchées

Cette année j’ai pris la résolution de trier tous mes magazines de cuisine qui traînent. Je vais donc faire toutes ces recettes qui attendent puis je donnerai les magasines à ma mère ou ma belle-mère.

Aujourd’hui il s’agit d’une fougasse aux olives noires, qui s’est transformée en Fougasse aux Tomates séchées car j’avais un pot entamé dans le frigo.

Cela tombe bien car il y a un moment que je n’ai pas fait de boulangerie, c’est parti!

Ingrédients:

  • 250g de farine
  • 1 sachet de levure « Briochin »
  • 1 cas d’huile d’olive
  • 1 pincée de sucre
  • 1 pincée de sel
  • 120cl d’eau tiède
  • 50g de tomates séchées

Il faut commencer par réhydrater la levure: pour ça je dispose le sachet de levure dans un petit bol et je recouvre d’eau tiède, j’ajoute le sucre, je remue et je laisse de côté.

Dans le bol de mon robot je dispose la farine, la pincée de sel, la cuillère à soupe d’huile d’olive et l’eau. Je mets à pétrir avec le crochet, pendant 5min.

Le temps de faire ça la levure s’est bien réhydratée et le tout est devenu une « crème marron qui commence légèrement à buller ». Je l’ajoute à mon pétrin. Je laisse pétrir encore jusqu’à obtenir une pâte qui se tiens bien, soit environ 5-10 min de plus.

Je dispose ma pâte dans une assiette creuse avec un fond de farine et un peu de farine sur le dessus de ma pâte. Je recouvre d’un torchon propre et je laisse pousser dans mon four éteint mais tiède (~30°C). La recette initiale parler d’1h de pousse, moi je l’ai bien laissé 2h, mais déjà au bout de 40min la pâte avait bien levée. Comme toutes les pousses, il est conseillé d’ajouter un petit bol d’eau dans le four.

Pendant ce temps j’ai découpé en morceaux mes tomates séchées.

Au bout des 2h, j’ai disposé ma pâte sur mon plan de travail fariné, je l’ai un peu aplati et j’ai ajouté mes tomates séchées sur la pâte. Ensuite il s’agit de pétrir à la main un petit moment, le temps que les tomates séchées soient bien incorporées au pâton. Pour cela je prends un coin de ma pâte que je replie au milieu du pâton et j’appuie avec le poignet, tout en tournant ma pâte. Ainsi de suite, en ajoutant régulièrement de la farine sur le plan de travail. J’ai fait ceci environ 3-5min, puis j’ai formé une boule. J’ai descendu ma pâte avec un rouleau à pâtisserie et je l’ai disposé sur une plaque avec un papier de cuisson. Ici il faut faire lever la pâte une seconde fois, 30 min dans le four éteint mais toujours tiède.

Au bout de 30 min j’ai monté la température du four à 200°C. Du moment que la température a été atteinte j’ai fait cuire ~20min.

Je pense qu’il faut que je la cuise un peu moins et je peux aisément doubler la quantité de tomates séchées (huum les gourmands!!). Idéale pour tartiner de la tapenade d’olives ou bien avec de la feta ;) RDV pour le prochain apéro!!

fougassetomatessechees_1_blog

fougassetomatessechees_2_blog

Sans faire exprès, la Fougasse a une forme de Cœur!! Ça tombe bien, à 3 jours de la St Valentin ;)

 fougassetomatessechees_3_blog

fougassetomatessechees_4_blog

Gaufres Croustillantes & Moelleuses

Pour mon anniversaire j’ai reçu en cadeau un appareil à gaufre (et croques Mr et grill). Depuis je tente de trouver des recettes qui nous plaisent pour le petit-déjeuner du Dimanche.

Voici une recette de mon vieux cahier, sans doute une recette de ma mère; nous l’avons tenté ce weekend et cela donne des gaufres croustillantes et moelleuses à l’intérieur!

Ingrédients:

  • 2 œufs
  • 300g de farine
  • 40cl de Lait
  • 100g de beurre 1/2 sel (sinon 1 pincée de sel)
  • 1 sachet de levure chimique
  • 1 cuillère à soupe de sucre

Commencer par faire fondre le beurre et le laisser refroidir.

Ici j’utilise mon super robot Kenwood sense pour mélanger la pâte! :)

Pendant ce temps séparer le jaune des blancs d’œufs. Mélanger les jaunes avec le sucre. Ajouter le lait puis la farine et la levure, enfin le beurre refroidit. Bien mélanger pour avoir une pâte homogène. Enfin ajouter les blancs en neiges pour aérer la pâte.

Il ne reste plus qu’à cuire les gaufres dans l’appareil préalablement chauffé. Je les cuit pendant 6min pour obtenir la texture que je veux.

Voici des gaufres croustillantes, moelleuses et très légères!!

Pour la garniture: du sucre, de la confiture, du fromage blancs et des fruits secs, du sirop d’érable… Bref soyons fous!!

 Gaufres_blog

Pain d’épices, recette de 2014

L’année dernière j’avais déjà tenté une recette de Pain d’Epices, article ICI.

Cette fois-ci il s’agit de la recette de ma belle-mère, sans œuf et à base d’un mélange déjà préparé « d’épices à pain d’épices ».

Ingrédients:

  • 125g de farine de blé
  • 125g de farine de sarrasin (ou de seigle)
  • 250g de miel foncé
  • 50g de sucre roux
  • 100g de sucre glace
  • 15cl de lait
  • 5cl d’huile
  • 80g d’écorce d’orange confite
  • 1 cac de bicarbonate
  • 1 cac d’épices à pain d’épices
  • 30g de beurre pour le moule
  • 50g d’amandes entières pelées
  • 2 cas d’eau de fleur d’oranger
  • 1/2 cac de sel

Lorsque j’ai fait la recette avec ma mère, nous avons tapissé le moule avec du papier de cuisson et le démoulage c’est très bien passé, donc pas de beurre.

Je n’ai pas trouvé d’orange confite en faisant les courses, j’ai donc goûté les deux versions: les deux se mangent très bien!

Nous n’avons pas fait le sirop avec le sucre glace et la présentation avec les amandes, tout juste sorti du four le cake sentait déjà très bon!!

Pour le miel, j’ai simplement utilisé du miel du commerce mélange toutes fleurs.

La recette maintenant:

Dans une casserole mélanger le miel, le sucre roux, le lait et l’huile. Mettre sur feux doux et porter à frémissement tout en remuant.
Dans un saladier, tamiser les deux farines puis ajouter le bicarbonate, le sel et les épices.
Ajouter le mélange de miel chaud aux farines et remuer avec une spatule jusqu’à ce que la pâte ait absorbée tout le liquide. La pâte doit devenir souple et homogène.
Transvaser la préparation dans un moule beurrer ou un moule souple et mettre à cuire dans un four chaud à 150°C pendant 1h.
Laisser refroidir sur une grille.

C’est lorsque le cake est refroidi que l’on peut éventuellement verser un sirop dessus (sirop : sucre glace + un peu d’eau) et décorer avec les amandes.

La recette est vraiment facile à faire, je crois que c’est désormais MA recette de pain d’épices!!!!

PainDepicesNoel2014_1_blog

Voici le pain d’épice de ma Belle-mère avec les écorces d’orange confites.

Petits pains pour Hamburgers maison

Cela fait un moment que je voulais faire une recette maison de petits pains pour Hamburgers. C’est tellement meilleur fait maison avec un bon steak de chez le Boucher!!

J’ai pris la recette sur le site suivant:

http://www.yumelise.fr/pains-hamburgers-extra-moelleux/

Ingrédients:

  • 500g de farine
  • 1 sachet de levure (5g)
  • 1cc sel
  • 10g sucre
  • 50g de beurre en morceaux
  • 320mL de lait
  • 1 jaune d’œuf : j’ai utilisé du lait pour dorer les petits pains
  • des graines de pavot (à la place des graines de sésame)

J’ai utilisé le programme « pâte à pizza » de ma machine à pain. Pétrissage pendant environ 20min, puis repos pendant une bonne heure. J’ai ensuite sortit la pâte et formé des petits pains que j’ai disposé sur ma plaque avec une feuille de papier de cuisson. J’ai mis à lever dans mon four chaud pendant encore 30min (j’ai mis à chauffer à ~100°C pendant 10min avant, puis éteint lorsque je mets les petits pains à lever). J’ai passé un peu de lait sur mes pains pour y disposer mes graines de pavot. Enfin j’ai cuit à four très chaud pendant environ 20min.

Les pains ont gonflés, pas assez à mon goût. En tout cas ils étaient bons et on a fait de supers burgers!!

Point à revoir pour la prochaine fois: utiliser encore le programme « pâte à pizza », laisser encore lever 1h à la fin du programme. Après formation des petits pains, laisser lever 45min dans un four moins chaud.

PainsHamburgers_1_blog

PainsHamburgers_2_blog

Pas mal mais peu mieux faire!

PainsHamburgers_3_blog

Brioche pour le weekend!

Vendredi après-midi et toujours en vacances. Après avoir hiberné sous mon plaid et au fond du canapé, me voilà un sursaut d’activité!! si si je vais faire une brioche!! Je reprend simplement la recette de la dernière fois ICI. La brioche était tellement belle!!

Aujourd’hui j’ai réellement du yaourt (à la place du fromage blanc) et je mets une cuillère à soupe de fleur d’oranger, pas de jus de citron.

Je lance la pâte dans la machine à pain sur le programme « pâte à pizza ». Ensuite je sors et je mets en forme, deux boudins entrelacés et direction le moule à cake en silicone. Je place le moule sur le radiateur de la cuisine avec un torchon propre par dessus. Le radiateur est tiède mais chaud non plus. Je laisse pousser 30 à 45min. Ensuite je place au four 20min, dans un four chaud à 200°C. J’ai peut-être mis la brioche un peu trop haut dans le four car j’ai eu un peu (trop) de croûte à mon goût…

Elle est magnifique toute gonflée et colorée!! Mais elle a séchée un peu (trop) vite. On sent très légèrement la fleur d’oranger donc c’est la bonne dose (pour nous en tout cas). La mie est moins aérée que la dernière; je pense que cela est due à la levure (ici premier prix InterM contre Briochin la dernière fois).

Verdict elle s’est laissée manger et surtout elle a fini en pain perdue version gourmands !!!!

Enfin j’étais tellement motivée que j’ai aussi fait une pizza maison!!

Brioche_Fevrier2014_1_blog

Après avoir poussé sur le radiateur

Brioche_Fevrier2014_3_blog

Trop Belle!!

Brioche_Fevrier2014_4_blog

La mie n’est pas assez aérée…

Brioche_Fevrier2014_5_blog

Du coup on a eu droit à de la « Brioche Perdue »!!